NOUVELLES

Les Palestiniens vont étudier "toutes les options" pour répondre à Israël

24/04/2014 11:42 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

La direction palestinienne va étudier "toutes les options" pour répondre à la décision d'Israël de suspendre les négociations de paix et de la sanctionner à la suite de l'accord de réconciliation avec le Hamas, a déclaré jeudi l'AFP le négociateur Saëb Erakat.

"La priorité maintenant pour les Palestiniens est la réconciliation et l'unité nationale", a ajouté M. Erakat.

Les instances dirigeantes de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui a signé mercredi à Gaza un accord de réconciliation avec le mouvement islamiste Hamas, doivent se réunir samedi et dimanche à Ramallah (Cisjordanie), sous l'autorité du président Mahmoud Abbas pour discuter de la crise du processus de paix et du rapprochement inter-palestinien.

Parmi les options possibles, la direction palestinienne pourrait choisir d'adhérer à de nouveaux traités et organisations internationales.

Israël a décidé jeudi de suspendre les négociations de paix avec les Palestiniens et de prendre des mesures de rétorsion qui n'ont pas été précisées.

Le gouvernement israélien applique déjà des sanctions contre l'Autorité palestinienne de M. Abbas, ayant gelé le transfert des taxes qu'il perçoit pour son compte en représailles aux récentes demandes d'adhésion de l'Etat de Palestine à 15 traités et conventions internationaux.

"Israël n'est pas un pays donateur qui peut priver (les Palestiniens) d'argent. Cet argent nous appartient. La décision de bloquer des fonds palestiniens est du vol et de la piraterie que la communauté internationale doit stopper", a dit M. Erakat.

na-sy-agr/tp

PLUS:hp