NOUVELLES

Les Etats-Unis proposent de réglementer pour la première fois la cigarette électronique

24/04/2014 11:00 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

L'Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) a proposé jeudi de réglementer pour la première fois les cigarettes électroniques, en interdisant notamment leur vente aux mineurs.

La FDA (Food and Drug Administration) demande également que les fabricants de ces cigarettes, qui rencontrent un grand succès surtout après des jeunes, obtiennent auprès de l'agence une autorisation pour la mise sur le marché de leurs produits.

Il s'agit du premier cadre réglementaire pour les cigarettes électroniques, un marché de près de deux milliards de dollars aux Etats-Unis, qui jusqu'à présent n'est régi par aucune réglementation.

La FDA a ouvert une période de consultations publiques de 75 jours, à l'issue de laquelle ses experts décideront du sort de ces réglementations.

Si elles sont entérinées en l'état, les fabricants ne pourront plus vendre leurs cigarettes aux moins de 18 ans, distribuer gratuitement des échantillons dans le cadre de campagnes de promotion et devront clairement signaler les risques et indiquer la composition de leurs produits.

Ils ne pourront pas non plus affirmer que leurs cigarettes électroniques sont moins risquées pour la santé que les cigarettes traditionnelles sans le prouver scientifiquement.

Mais, contrairement aux cigarettes traditionnelles, la FDA ne bannira pas les publicités sur internet ou à la télévision, et n'empêchera pas non plus l'usage de saveurs comme la pina colada ou la pastèque, très populaires chez les jeunes.

"Les réglementations proposées sont un nouveau pas dans nos efforts pour éliminer le tabac dans la prochaine génération d'Américains", a déclaré dans un communiqué, la ministre de la Santé Kathleen Sebelius.

Selon un récent rapport d'un groupe d'élus démocrates du Congrès américain, les fabricants de cigarettes électroniques profitent d'un vide légal pour promouvoir leurs produits auprès des jeunes chez qui ils cherchent à provoquer une addiction à la nicotine.

Les fabricants entendent "attirer les enfants par la ruse dans l'addiction à la nicotine", avait ainsi affirmé le 14 avril le sénateur Richard Durbin et "il est temps que la FDA intervienne et règlemente" avait-il lancé devant la presse.

js/gde

PLUS:hp