NOUVELLES

Ferry en Corée: le corps du lycéen qui avait donné l'alerte, récupéré

24/04/2014 04:27 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

Le corps d'un lycéen, qui avait été le premier, avant l'équipage, à alerter les secours lors du naufrage du ferry au large de la Corée du Sud, a été retrouvé par les plongeurs, indique jeudi l'agence de presse du pays.

L'adolescent, identifié sous son seul nom de famille, Choi, avait appelé le numéro d'urgence 119 à 08H52 mercredi 16 avril, trois minutes avant l'envoi du premier signal de détresse par l'équipage du Sewol, un ferry à quatre ponts avec à son bord des centaines de personnes, des lycéens en grande majorité.

"Sauvez-nous. La bateau coule", suppliait le garçon.

Les secours l'avaient soumis à un feu roulant de questions et un responsable des garde-côtes a indiqué plus tard que les secours l'avaient pris pour un membre de l'équipage.

Le bilan, communiqué jeudi, fait état de 171 morts et de 131 personnes portées disparues, probablement mortes.

Le capitaine et l'équipage --dont deux-tiers des membres ont survécu-- sont cloués au pilori en Corée du Sud, en raison de la panique et des tergiversations qui ont gouverné leurs réactions alors que le bateau était en difficulté.

Il leur est notamment reproché d'avoir tardé à évacuer le navire. Le Sewol s'est immobilisé après un choc et n'a commencé à couler que 40 minutes plus tard. Pendant tout ce laps de temps, les messages communiqués par haut-parleur aux passagers leur demandaient de rester à leur place et de ne pas bouger.

Quand le bateau a commencé à piquer du nez, il était trop tard: les passagers étaient incapables de remonter les couloirs qui penchaient et où l'eau s'engouffrait.

Le capitaine et onze des membres d'équipage rescapés ont été interpellés ou arrêtés.

Le chef des mécaniciens, qui a dû comme le reste de l'équipage défiler devant les caméras de télévision la tête baissée, a indiqué n'avoir détecté aucun problème technique à bord du bateau.

"Je n'ai vu aucun signe, il n'y avait pas de problème", a-t-il déclaré.

Des experts ont émis l'hypothèse que le navire n'était pas suffisamment lesté, pour faire contrepoids à sa cargaison.

Les témoignages des rescapés évoquent un choc, voire l'impression que le navire effectuait un brusque demi-tour, ce qui aurait pu déséquilibrer la cargaison et entraîné le ferry vers le fond.

Le corps du lycéen a été récupéré à l'intérieur du ferry par les plongeurs jeudi matin et a été identifié par ses parents, a indiqué l'agence Yonhap.

Il était l'un des 352 lycéens qui se trouvaient à bord du Sewol pour un voyage scolaire, et dont quelque 280 sont morts ou disparus.

ckp/gh/fmp/ abk

PLUS:hp