NOUVELLES

Ukraine: une présidentielle "destructrice" sans entente avec les pro-russes (Lavrov)

23/04/2014 01:22 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a jugé mercredi "destructrice" l'organisation d'une élection présidentielle anticipée le 25 mai en Ukraine en proie à une insurrection pro-russe dans l'Est.

"Je pense qu'organiser une élection sans avoir trouvé de terrain d'entente avec l'Est et le Sud (russophones ndlr) de l'Ukraine est très destructeur pour le pays", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision RT.

"Ils doivent commencer par s'assurer que toutes les régions ukrainiennes se sentent bien, qu'elles sont bien entendues et impliquées, engagées dans ce processus sur un pied d'égalité", a-t-il ajouté.

Une présidentielle anticipée est prévue le 25 mai en Ukraine pour installer un pouvoir légitimé par les urnes, après l'éviction fin février du président Viktor Ianoukovitch, chassé par trois mois de contestation qui se sont terminés dans un bain de sang et la perte de la péninsule de Crimée, rattachée à la Russie.

Mais les insurgés séparatistes de l'Est exigent eux un référendum sur la "fédéralisation". Cette option, voire le rattachement à la Russie, est prônée par Moscou qui vise ainsi à garantir les "intérêts légitimes" des régions russophones de l'Est et du Sud du pays, avant ou au plus tard le 25 mai.

edy/neo/lv

PLUS:hp