NOUVELLES

Tremblement de terre d'une magnitude de 6,6 en Colombie-Britannique

23/04/2014 11:51 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT
Shutterstock / Konstantin Sutyagin

Un tremblement de terre a fait vibrer une partie de la Colombie-Britannique, mercredi, en soirée.

Le séisme était d'une magnitude de 6,6, selon Séismes Canada, une agence du ministère des Ressources naturelles du Canada. L'organisation a révisé à la hausse la force de la secousse, auparavant évaluée à 5,9.

L'épicentre du séisme était situé dans l'océan à un peu moins de 100 kilomètres de la ville de Port Hardy, sur l'île de Vancouver. La secousse a frappé à 20 h 10 (23 h 10, heure de l'Est).

Deux autres répliques sismiques moins importantes (5,0 et 4,2) ont été recensées dans les minutes suivantes.

La sécurité civile de Colombie-Britannique, Emergency BC, a indiqué sur son compte twitter qu'aucune alerte de tsunami n'était en vigueur. Les autorités n'ont rapporté aucun dommage.

Chantal Rousseau, une francophone de Campbell River, a ressenti la forte secousse. «J'étais avec mes amis au restaurant et on a tous commencé à se demander ce qui se passait. Le serveur a montré les chandeliers et ils bougeaient. C'était un mouvement de va-et-vient», a raconté Mme Rousseau, en entrevue avec La Presse Canadienne.

La professeure fait savoir que régulièrement les écoles de sa région effectuent des exercices pour se préparer à l'éventualité d'un très fort tremblement de terre.

«C'est un exercice de feu un mois, un exercice pour les séismes le suivant. Là, il était petit, mais je sais qu'on va avoir un gros tremblement de terre un jour», a confié celle qui habite à environ 300 kilomètres de l'épicentre du séisme de mercredi.

La mairesse de Port Hardy, Bev Parnham, a indiqué à un quotidien local de la Colombie-Britannique que «tout le monde dans sa ville avait ressenti le séisme. C'était toute une secousse!», a-t-elle dit. Elle a indiqué que les infrastructures de sa ville semblaient n'avoir pas subi de dommages.

Le séisme a été ressenti par bon nombre de citoyens de Vancouver, la troisième plus grande ville du pays, qui ont partagé leurs réactions sur les réseaux sociaux.

Certaines personnes vivant dans l'état de Washington ont aussi partagé des commentaires en ligne concernant la secousse.