NOUVELLES

Kiev dit avoir "libéré" une ville de l'Est des séparatistes, les habitants incrédules

23/04/2014 12:47 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

Le ministère ukrainien de l'Intérieur a annoncé mercredi avoir "libéré" des séparatistes Sviatoguirsk, à une vingtaine de kilomètres du bastion pro-russe de Slaviansk, provoquant l'incrédulité des habitants de cette petite ville.

Cette "libération", annoncée dans le cadre de "l'opération antiterroriste" en cours dans la région, s'est faite "sans victime", a indiqué le ministère dans un communiqué, qui présente la ville comme un point "stratégique" à la frontière de trois régions russophones: Donetsk, Lougansk et Kharkiv.

Un journaliste de l'AFP n'a constaté la présence d'aucune troupe ni forces de l'ordre dans cette petite ville de 5.000 habitants, et les habitants interrogés se sont étonnés de l'annonce de Kiev, affirmant qu'elle n'était pas contrôlée par les insurgés pro-russes.

"C'est très calme et cela a toujours été très calme", a indiqué un habitant, Miron, qui n'a remarqué aucune opération des forces de l'ordre.

"Un groupe d'hommes armés a été repéré mercredi dans la ville de Sviatoguirsk", a indiqué de son côté le ministère.

"La ville a été libérée par les unités spéciales lors de l'opération anti-terroriste" et la ville et ses environs sont patrouillés par la police, a-t-il ajouté.

bds-gmo-neo/plh

PLUS:hp