NOUVELLES

GB: Blair prône un rapprochement avec Moscou contre l'islam radical

23/04/2014 08:58 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

Les pays occidentaux doivent mettre de côté leurs divergences avec la Russie à l'égard de l'Ukraine, et se concentrer sur la montée de l'islam radical, a déclaré mercredi l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair.

Dans un discours prononcé à Londres, l'envoyé spécial du Quartet au Proche-Orient a souligné que la poussée de l'islam radical dans cette région, mais aussi au Pakistan, en Afghanistan et en Afrique du Nord, représentait "une menace majeure pour la sécurité internationale au 21e siècle".

Selon l'ancien chef du gouvernement, la menace croissante créée par les activités des islamistes nécessite une attention "immédiate et universelle".

"Quels que soient les autres problèmes qui pèsent sur nous, quels que soient nos différences, nous devons être prêts à faire des efforts et à coopérer avec l'Est, notamment avec la Russie et la Chine", a-t-il affirmé.

Tony Blair a été Premier ministre entre 1997 et 2007. Il est maintenant le représentant du Moyen-Orient pour le quartette regroupant les Nations unies, l'Union européenne, les Etats-Unis et la Russie.

sds/dh/plh

PLUS:hp