DIVERTISSEMENT

«Aux limites de l'illusion 3» : Luc Langevin déjoue quatre artistes

23/04/2014 04:43 EDT | Actualisé 23/04/2014 05:24 EDT
Courtoisie Téléfiction

Même cinq ans après ses premiers tours de passe-passe devant la caméra, Luc Langevin parvient encore à laisser béats d’incompréhension tous ceux qui défilent devant lui, qu’ils soient «victimes» ou simplement spectateurs.

Alors que sa tournée Réellement sur scène est sur les rails depuis quelques mois avec ses 100 000 billets vendus, et en attendant de revenir au petit écran sur une base régulière avec un nouveau concept qu’il développe présentement pour ICI ARTV, en collaboration avec d’autres magiciens – aucune date de diffusion n’a encore été déterminée, et on pourra d’ici là se satisfaire encore et encore des rediffusions de Comme par magie, à la même chaîne –, l’illusionniste invite à nouveau des artistes à jouer le jeu et à se laisser dérouter avec une troisième édition de son spécial télévisé Aux limites de l’illusion, qu’Ici Radio-Canada Télé diffusera le mercredi 30 avril prochain.

Il est toujours fascinant d’observer les réactions des gens lorsqu’ils se font mystifier par Luc Langevin, mais c’est encore plus intéressant lorsque le tour est joué à des personnalités connues qui font généralement preuve de retenue lorsque l’objectif est braqué sur elles. Cette fois, vous vous amuserez certainement de la stupéfaction d’Anne-Marie Dussault, qui a été littéralement subjuguée de voir Langevin transformer l’une de ses bagues en tomate cerise, et faire disparaître sous ses yeux médusés une clémentine et une boule de papier d’aluminium… alors qu’elle n’a pourtant jamais détaché le regard de ces objets posés devant elle. Au visionnement de presse, mercredi matin, l’animatrice de 24/60 (24 heures en 60 minutes) ne cessait d’exclamer son étonnement aux journalistes avec vigueur. «Je n’ai rien senti, c’est hallucinant!», a-t-elle lancé en s’apercevant à l’écran. La journaliste, toujours sérieuse dans ses fonctions, était emballée comme une petite fille de vivre «l’expérience Langevin». «On se sent frustrés! C’est brillant!», l’entendrez-vous commenter dans l’émission.

Que des secrets

Paul Doucet, Alex Perron et Chantal Lamarre sont les autres privilégiés (ou curieux, ou courageux, insérez le mot de votre choix) qui ont goûté à la médecine du sympathique fantaisiste dans Aux limites de l’illusion 3. Avec Paul Doucet, Luc Langevin a repris un procédé qu’il exploite dans son spectacle en faisant choisir au comédien des mots et des images, en l’ayant préalablement «guidé» dans ses décisions en imprégnant des éléments dans son subconscient. Mais un simple prénom – Denis – complexifiera encore davantage le résultat. «L’expérience est réussie!», a conclu Langevin avec le sourire à la fin de la petite mise en scène. «Bien content pour toi!», a répliqué Doucet, un peu frustré du dénouement, mais néanmoins bon joueur. «C’était comme Inception», a ensuite expliqué l’acteur d’Unité 9 en entrevue, en jurant qu’il n’a perçu aucun truc.

Les yeux d’Alex Perron se sont écarquillés d’émerveillement lorsque son hôte a déplacé et agrandi une carte à jouer par la seule puissance de son esprit. «J’ai l’impression d’avoir tout à coup 8 ans», s’est-il réjoui, mi-heureux, mi-inquiet. Quand Langevin a marché à travers des objets en temps réel pour illustrer le principe de la perspective, l’expression dans le visage de Perron valait 100$. «On dirait un vieux show psychédélique des années 70 pour enfants!», a-t-il grommelé. Puis, Chantal Lamarre a trouvé «exaspérant» de contempler une chandelle et une photo qui ont pris vie, se sont matérialisées près d’elle, alors que ces deux éléments n’étaient qu’images quelques minutes plus tôt. «On fait pas ça au monde!», s’est-elle défendue avec une comique indignation.

Vous verrez le numéro le plus impressionnant à la toute fin de l’heure, lorsqu’Anne-Marie Dussault, Paul Doucet, Alex Perron et Chantal Lamarre entoureront Luc Langevin qui, couché sur une table, arrivera à… Non, ne disons rien. Gardons la surprise. Mentionnons simplement que les mâchoires de nos quatre convives tomberont d’un trait et qu’ils en demeureront la bouche ouverte de longues minutes, tant ils seront épatés.

Le tournage d’Aux limites de l’illusion 3 s’est tenu il y a à peine quelques semaines, en février et mars. Mais ne tentez pas de soutirer quelque autre information que ce soit à Luc Langevin et au producteur Claude Veillet, de la boîte Téléfiction. Les deux hommes ont consenti à nous dévoiler que l’équipe technique qui épaule le magicien pendant les enregistrements de tous ses projets à la télévision est au courant des méthodes appliquées pour réussir ses prestations, mais c’est tout…

L’émission Aux limites de l’illusion 3 sera présentée à ICI Radio-Canada Télé, le mercredi 30 avril, à 20h.