NOUVELLES

Ukraine: la Russie risque "plus d'isolement" si elle n'agit pas pour une désescalade (Biden)

22/04/2014 07:02 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

La Russie doit retirer ses troupes à la frontière de l'Ukraine et cesser de "soutenir des hommes qui se cachent derrière des masques" dans l'Est, faute de quoi elle risque "plus d'isolement", a prévenu mardi le vice-président américain Joe Biden.

Cela risque de coûter plus cher à la Russie et d'entraîner "plus d'isolement", a déclaré M. Biden lors d'une conférence de presse à Kiev avec le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk.

"Il est temps de cesser de parler et de commencer à agir. (...) Nous devons voir des mesures prises sans délai, le temps est compté".

"Certains veulent découper l'Ukraine en morceaux", a dénoncé Joe Biden, qui a répété que les Etats-Unis se tenaient "aux côtés du peuple ukrainien et d'une Ukraine unie".

L'Ukraine, la Russie, les Etats-Unis et l'Union européenne ont signé jeudi à Genève un accord prévoyant le désarmement des groupes illégaux et l'évacuation des bâtiments occupés, aussi bien de la part des pro-occidentaux à Kiev que des séparatistes dans l'Est.

Mais l'accord est resté lettre morte et les séparatistes ont même étendu leur contrôle sur de nouveaux bâtiments publics lundi.

Le vice-président américain a demandé à la Russie de "retirer ses troupes de la frontière", où elles sont massées de l'aveu de Moscou, et de "cesser de soutenir des hommes qui se cachent derrière des masques", en référence aux insurgés séparatistes de l'Est.

M. Biden a répété que les Etats-Unis ne reconnaîtraient "jamais" le rattachement de la Crimée à la Russie. "Aucune nation n'a le droit de prendre des terres à un autre pays", a-t-il dénoncé.

gmo/lpt/jh

PLUS:hp