NOUVELLES

Sauvegarde du Centre Durocher : une pétition déposée ce soir au conseil municipal

22/04/2014 07:48 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

Des citoyens du quartier Saint-Sauveur déposeront mardi soir une pétition au conseil municipal en faveur de la sauvegarde du Centre Durocher, un bâtiment que la Ville souhaite convertir en projet d'habitation.

Le Comité de sauvegarde du Centre Durocher, qui dit avoir recueilli près de 2100 signatures, ne s'explique pas la décision de la Ville de Québec se démolir l'établissement et de transférer les services au Centre Monseigneur-Bouffard.

Lise Beaupré, responsable du Comité de sauvegarde du Centre Durocher, estime que la population du quartier Saint-Sauveur perdra un important vecteur de la vie sociale. Elle demande à la Ville de surseoir à son projet de démolir le bâtiment, ce qui devrait être fait d'ici le printemps 2015.

« On demande un moratoire. Le conseil d'administration du Centre Durocher a décidé ça en catimini avec M. le maire Labeaume sans aviser la population [...] Ce n'est pas une façon de procéder en démocratie », dit Lise Beaupré.

Cette dernière dit être en désaccord avec l'argument déjà évoqué par Pierre Morin, directeur général de la corporation du Centre Durocher, selon lequel les activités communautaires ne seront transférées qu'à quelques coins de rue, sur la rue Raoul-Jobin.

Ces quelques coins de rue peuvent faire toute la différence pour certains résidents du quartier Saint-Sauveur, surtout ceux qui sont plus âgés et qui se déplacent principalement à pied, plaide Lise Beaupré.

« Ce que la Ville et le Centre Durocher ne semblent pas comprendre, c'est que 60 % de la clientèle du quartier se promène à pied [...] Le centre est aussi utilisé par les gens du quartier Saint-Roch. Dans Saint-Roch, c'est 80 % des gens qui se promènent à pied », dit-elle.

« Vous savez, pour des gens qui sont à pied, moi je reste juste à côté, et ça me prend 20 minutes », ajoute Lise Beaupré.

De son coté, la Ville de Québec a d'ores et déjà fait savoir que le sort du Centre Durocher était inévitable.

La conseillère municipale Chantal Gilbert a affirmé il y a quelques semaines que l'offre de services de loisirs s'est grandement améliorée au Centre Monseigneur-Bouffard dans Saint-Sauveur, et que la clientèle est au rendez-vous.

PLUS:rc