NOUVELLES

Pakistan: la justice suspend l'élection au Parlement d'un chef "terroriste"

22/04/2014 05:25 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

La Cour suprême du Pakistan a suspendu provisoirement mardi l'élection au parlement de la province du Penjab (est), la plus peuplée du pays, du chef d'un groupe islamiste radical inscrit sur la liste des entités terroristes.

Le mollah Ahmad Ludhianvi, leader du Ahl-e-Sunnat wal Jamaat (ASWJ), une organisation sunnite impliquée dans de nombreux attentats contre la minorité musulmane chiite, avait récemment été déclaré député de la ville de Jhang par un tribunal électoral qui avait disqualifié le vainqueur de ce siège lors des législatives de mai 2013.

Mais le député déchu, Shaikh Mohammad Akram, de la Ligue Musulmane (PML-N), formation à la tête du gouvernement fédéral et de la province du Penjab, avait interjeté appel de ce verdict d'autant plus controversé que le ASWJ figure sur la liste pakistanaise des groupes terroristes comme les talibans.

Or la Cour suprême a suspendu mardi l'élection du controversé mollah Ludhianvi pendant la durée de l'étude de la plainte de son rival, a déclaré à l'AFP un responsable de la justice, précisant que le plus haut tribunal au pays devrait se prononcer d'ici trois mois sur cette affaire sensible.

Le ASWJ est considéré comme le bras politique du Laskhar-e-Jhangvi (LeJ), une organisation ayant multiplié les attentats meurtriers contre la minorité musulmane chiite qui représente environ 20% de la population du Pakistan, pays de plus de 180 millions d'habitants.

mmg/gl/abk

PLUS:hp