NOUVELLES

Obama au chevet de sinistrés avant une tournée en Asie

22/04/2014 07:37 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

Le président Barack Obama s'est rendu mardi au chevet de sinistrés d'un glissement de terrain meurtrier dans le nord-ouest des Etats-Unis, avant d'entamer une tournée d'une semaine en Asie.

A Oso (95 km au nord-est de Seattle dans l'Etat de Washington), M. Obama a rencontré les survivants et les familles des victimes de la coulée de boue géante du 22 mars dernier, qui a fait 41 morts selon un dernier bilan.

"Le pays tout entier pense à vous", a affirmé M. Obama dans une caserne de pompiers, après avoir survolé les dégâts en hélicoptère puis rencontré les membres des services de secours et les familles des victimes ou de personnes encore disparues, présumées ensevelies sous des mètres de boue.

"Il y a toujours des familles qui sont à la recherche de leurs être chers, des familles qui ont tout perdu, et la route sera difficile pour eux", a remarqué le président.

Mais "nous ne bougerons pas d'ici" tant que les opérations se poursuivront, "nous serons là aussi longtemps qu'il le faudra", a ajouté M. Obama, qui avait décrété l'état d'urgence pour débloquer l'aide fédérale après la catastrophe.

M. Obama, qui a aussi souligné que la solidarité dont avait fait montre Oso dans l'adversité constituait une source "d'inspiration" pour le pays, effectuait une escale de quelques heures dans ce village, avant de reprendre son avion Air Force One pour l'Asie.

Pendant une semaine, M. Obama doit se rendre successivement au Japon, en Corée du Sud, en Malaisie et aux Philippines, l'occasion de réaffirmer son engagement à rééquilibrer la politique étrangère américaine vers cette région à l'économie dynamique où le rival chinois tente aussi d'avancer ses pions.

L'économie, en particulier le partenariat trans-pacifique (TPP) en cours de négociation devrait dominer l'agenda de M. Obama au Japon. En Corée du Sud, le président américain devrait évoquer en particulier les tensions avec Pyongyang.

En Malaisie, où il sera le premier président américain à se rendre depuis Lyndon Johnson en 1966, M. Obama s'entretiendra avec le Premier ministre Najib Razak.

Enfin, le 28 avril, M. Obama se rendra aux Philippines. Il discutera avec le président Benigno Aquino, dont le pays allié des Etats-Unis est confronté aux prétentions maritimes de la Chine.

Ce voyage fait figure de séance de rattrapage pour le président américain, contraint d'annuler une tournée asiatique en octobre en raison d'une énième crise politico-budgétaire avec le Congrès où ses adversaires républicains sont en position de force.

bur-tq/gde

PLUS:hp