NOUVELLES

L'équipe camerounaise de cécifoot privée de visa pour une compétition en France

22/04/2014 02:16 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

L'équipe camerounaise de cécifoot (football à cinq déficients visuels), qui devait participer à partir de mercredi en France à un "open" qualificatif à la coupe du monde , s'est vu refuser un visa, a-t-on appris auprès de l'organisateur du championnat.

"Les athlètes sont dans une détresse incroyable. Il y a une incompréhension totale. Les sportifs travaillent depuis sept ans pour construire cette rencontre", a déclaré à l'AFP Toussaint Akpweh, directeur des sports pour l'Union nationale des aveugles et déficients visuels (Unadev), basée à Bordeaux (sud-ouest).

"J'ai passé toute ma journée d'hier (lundi, ndlr) au téléphone (...) pour tenter d'expliquer, sans succès. Je leur ai envoyé des mails pour dire que l'équipe du Maroc a obtenu les visas. J'ai envoyé toutes les fiches expliquant le lieu d'hébergement, les factures pro-forma... etc, sans retour", a-t-il affirmé.

"L'enjeu est très important. J'ai expliqué que la compétition de Lille (nord) est une compétition qualificative pour les championnats du monde et c'est la porte d'entrée aussi pour la construction d'un centre d'entrainement au Cameroun pour déficients visuels. Cela n'a pas suffi", a-t-il ajouté.

Contactée par un correspondant de l'AFP à Yaoundé, le service de presse de l'ambassade a pour sa part indiqué que "l'ambassade de France ne souhaite pas communiquer sur une affaire de visas".

"Ils ont motivé le refus en disant que la prise en charge n'était pas bonne. Pourtant, nous avons produit des documents attestant de notre prise en charge. Les frais (du séjour de l'équipe) sont entièrement pris en charge. Nous sommes une délégation de neuf personnes, dont six joueurs et trois encadreurs", a pour sa part expliqué Jean Dieudonné Ntouda Odi, secrétaire général de la Fédération camerounaise de sports pour déficients visuels (Fecasdev).

Cette compétition "Open Ibsa (International blind sports association) Afrique" est organisée par l'Unadev, partenaire de l'Ibsa. C'est l'équivalent d'un petit championnat d'Afrique des Nations, mais il ne se déroule pas sur place faute de moyens et "c'est pourquoi il a lieu en France", a expliqué Toussaint Akpweh en précisant que trois nations sont présentes pour l'Afrique: Maroc, Cameroun et Sénégal.

Les moyens sont apportés par l'Unadev, y compris le billet d'avion. La prochaine Coupe du monde a lieu en novembre au Japon.

mck-rek/pbl/thm/hm

PLUS:hp