NOUVELLES

L'armée ougandaise dit avoir capturé un officier de la LRA en Centrafrique

22/04/2014 08:37 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

L'armée ougandaise a annoncé mardi avoir capturé en Centrafrique un officier de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), rébellion ougandaise sanguinaire dirigée par Joseph Kony, recherché par la Cour pénale internationale (CPI), et avoir libéré dix otages.

"Nous avons capturé le lieutenant Charles Okello, un commandant opérationnel notoire de la LRA, mais le plus important, c'est que nous avons libéré dix personnes, sept enfants et trois femmes, otages depuis six mois", a déclaré à l'AFP Paddy Ankunda, le porte-parole de l'armée ougandaise.

Le lieutenant Okello - qui semble être un officier subalterne - a été fait prisonnier lors de combats près de la ville de Bakouma, dans le sud-est de la Centrafrique, entre un groupe de combattants de la LRA et des forces ougandaises, a ajouté M. Ankunda.

L'armée ougandaise, appuyée par une centaine de membres des forces spéciales américaines, mène la traque régionale de Joseph Kony et des principaux chefs de la LRA, dans les denses forêts des confins de la Centrafrique, de la République démocratique du Congo (RDC) et du Soudan du Sud, où la LRA s'est scindée en petits groupes après avoir été chassée en 2006 d'Ouganda où elle a sévi pendant 20 ans.

La LRA, qui à l'origine mêlait en un syncrétisme apocalyptique croyances acholi (peuple du nord de l'Ouganda) et références chrétiennes, est tristement célèbre pour ses campagnes systématiques et brutales contre les civils, mêlant meurtres, viols, mutilations, enlèvements d'enfants ensuite transformés en soldats et esclaves sexuels, pillages et destructions de villages.

La CPI a inculpé en 2005 Joseph Kony et ses trois principaux lieutenants, Vincent Otti, Okot Odhiambo et Dominic Ogwen, de divers crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Vincent Otti est présumé mort, assassiné en 2007 sur ordre de Kony lors d'une purge. Kampala et Washington ont fait état en février du décès possible d'Odhiambo, sans que cela ait été confirmé ou puisse être vérifié.

eln/ayv/sd

PLUS:hp