BIEN-ÊTRE

Jour de la Terre: des gestes pas écolos du tout à bannir de ses habitudes

22/04/2014 10:02 EDT | Actualisé 22/04/2016 09:23 EDT

Le Jour de la Terre est l'occasion de changer nos habitudes. Voici quelques petits gestes que nous devons éliminer de notre quotidien pour le plus grand bien de l’environnement.

Utiliser des bouteilles d'eau en plastique

water bottles

Une donnée de 2007 indique que sur 27 milliards de bouteilles d'eau vendues, 22 milliards se retrouvent au dépotoir. En 2013, c’est 89 milliards de bouteilles d'eau qui ont été vendues selon planetoscope.com. Imaginez combien d’entre elles se retrouvent dans l’environnement...

Opter pour la tondeuse à essence

Selon equiterre.org, la tondeuse à essence deux-temps émet en une heure autant de pollution que 320 km en voiture, soit la distance d'Ottawa à Toronto.

Prendre un bain

Selon le site CAAquebec.com, se plonger dans un bain chaud est certes attrayant, mais il serait préférable d’opter le plus souvent possible pour une douche. Vous utiliserez beaucoup moins que les quelques 150 litres que contient votre baignoire. Si votre douche ne dure que 5 minutes, vous prenez presque la moitié moins d’eau.

Acheter des aliments sans trop regarder d'où ils proviennent

fruits and veggies

Les fruits et légumes consommés au Québec ont parcouru en moyenne entre 3500 et 5000 km avant d’arriver dans nos assiettes. Pourquoi ne pas opter pour les paniers bios locaux, un choix santé et bon pour l’environnement.

Laver l'entrée de la voiture avec le boyau d'arrosage

Plusieurs villes rappellent à ses citoyens que nettoyer l'entrée de garage avec le boyau d'arrosage nécessite 200 litres d'eau. Nettoyez plutôt l'entrée de garage et le trottoir avec un balai.

Jeter nos aliments compostables dans les poubelles

Selon Nature-Action la matière organique représentant environ 40 % du contenu de nos poubelles, le compostage domestique constitue un moyen simple de transformer cette matière en ressource pour le jardin et ce, en plus de diminuer les impacts négatifs qu’elle engendre dans les sites d’enfouissement.

Utiliser une cafetière de type Keurig ou Nespresso à capsules jetables

Bien que certaines entreprises aient débuté la commercialisation de capsules recyclables, la plupart des dosettes se retrouvent à la poubelle. Nespresso vend 9 milliards de dosettes par année, soit 285 à la seconde, selon le site planetoscope.com.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le Jour de la Terre 2014 à Montréal