NOUVELLES

Des syndicats allemands plaident pour une adaptation des horaires de travail au Mondial

22/04/2014 04:06 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

Deux syndicats allemands plaident pour que les employeurs adaptent les horaires de travail à la Coupe du Monde de foot au Brésil, nombre de rencontres devant être diffusées tard le soir.

Le chef du syndicat du secteur des mines, énergie et chimie, IG BCE, Michael Vassiliadis, a expliqué mardi dans Bild, le journal le plus lu d'Allemagne: "je trouve que les employeurs et les comités d'entreprise doivent discuter ensemble d'une adaptation, si possible, des horaires de travail afin que les employés puissent regarder les matchs".

Et le chef du syndicat de la construction, IG BAU, Robert Feiger, est du même avis, assure Bild.

Côté patronat, certains sont prêts à faire des efforts, note le quotidien allemand. Ainsi, la dirigeante de la Fédération des Jeunes Entrepreneurs, Lencke Wischhusen, citée au style indirect, estime envisageable de démarrrer plus tard le travail, là où c'est possible.

"Nous les patrons nous pouvons faire des efforts auprès de nos employés lors des matchs auxquels participent l'Allemagne", déclare le secrétaire général de la Fédération patronale d'obédience chrétienne-démocrate, Wolfgang Steiger.

Lors de la Coupe du Monde, qui a lieu entre le 12 juin et le 13 juillet au Brésil, 28 des 64 matchs commencent à 22h00 voire minuit en heure allemande.

clp/fjb/ml

PLUS:hp