NOUVELLES

Russie : une récession possible dès le deuxième trimestre (ministère Finances)

21/04/2014 08:53 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

La Russie risque de tomber en récession dès le deuxième trimestre, après avoir déjà connu une contraction de son PIB au premier trimestre par rapport aux trois mois précédents, a averti lundi un responsable du ministère des Finances.

"Le ministère de l'Economie a donné son estimation de la croissance au premier trimestre par rapport au quatrième trimestre 2013 corrigé des variations saisonnières, à -0,5%", a rappelé le chef du département des prévisions stratégiques du ministère des Finances, Maxime Orechkine, cité par l'agence Interfax.

"Il semble qu'au deuxième trimestre nous aurons de nouveau un chiffre négatif en glissement trimestriel. De fait, le ministère des Finances n'exclut pas une récession technique", a-t-il ajouté.

La Russie a vu ces dernières années son économie ralentir fortement, alors que selon de nombreux experts le modèle actuel, reposant sur les prix élevés des hydrocarbures, s'essouffle.

Mais le phénomène s'est nettement aggravé en mars en raison de la confrontation entre Moscou et les pays occidentaux qui a suivi le rattachement de la Crimée.

Le ministre russe des Finances, Anton Silouanov, a estimé la semaine dernière que la croissance en Russie risquait d'être nulle en 2014 en raison des troubles "géopolitiques" liés à la crise en Ukraine.

Peu de temps avant, le gouvernement avait révisé à la baisse sa prévision de croissance pour 2014 à une fourchette d'entre 0,5% et 1,1%, contre 2,5% auparavant, ajoutant que le tableau pourrait être encore plus sombre en cas de sévères sanctions occidentales contre Moscou.

edy/lap/sym

PLUS:hp