NOUVELLES

Période creuse dans l'industrie de la restauration à Québec

21/04/2014 02:24 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

L'industrie de la restauration vit des moments difficiles. Les quelque 2000 établissements de la région de Québec ont vu leurs ventes baisser au cours des derniers mois.

Cette diminution se fait sentir partout dans la province. En décembre 2013, les ventes ont chuté de l'ordre de 2,7 % comparativement à l'année précédente.

Selon le vice-président aux affaires publiques à l'Association des restaurateurs du Québec, François Meunier, les consommateurs dépensent moins pour se restaurer.

« Vous savez que le Québec arrive au 9e rang sur 10 en ce qui concerne le revenu disponible des ménages. Quand on regarde depuis 2001, on n'a à peu près pas augmenté les ventes des restos par habitant », explique-t-il.

La diminution du nombre de touristes dans la région de Québec semble également faire mal à l'industrie.

À cet égard, certains restaurateurs du centre-ville disent déjà souffrir de la fermeture récente de l'hôtel Loews Le Concorde. C'est le cas Frédéric Le Hécho, propriétaire du restaurant La Grolla. « Il y a moins de touristes. On attend tellement qu'ils sortent du Concorde! [...] Il y a moins d'achalandage, puis il y a la crise aux États-Unis, la crise en Europe. »

Des établissements réussissent tout de même à faire de bonnes affaires. François Meunier fait noter qu'on observe un déplacement des consommateurs du centre-ville de Québec vers les banlieues, où les nouveaux restaurants sont de plus en plus nombreux.

PLUS:rc