NOUVELLES

« Je m'attends à jouer demain » - Stamkos

21/04/2014 02:03 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

Vingt-quatre heures après avoir reçu un coup de genou à la tête, Steven Stamkos estime qu'il y a eu plus de peur que de mal.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

L'attaquant du Lightning de Tampa Bay a indiqué qu'il s'attendait à affronter le Canadien, mardi soir, dans le quatrième match de la série, menée 3-0 par le Tricolore.

« Je me sens assez bien, je m'attends à jouer demain, a répondu le prolifique marqueur, après l'entraînement optionnel du Lightning, auquel il n'a pas participé. C'était un match difficile hier, mais on s'est bien battus. Je serai prêt. »

En deuxième période dimanche, Stamkos patinait aux côtés de l'attaquant du Canadien Brandon Prust, qui l'a fait tomber. Dans sa chute, Stamkos a glissé sur la patinoire et sa tête a heurté le genou du défenseur du CH Alexei Emelin.

« Je ne crois pas qu'Emelin m'ait vu, mais c'était un bon coup de genou à la tête. Je ne crois pas qu'il avait l'intention de me blesser, ce sont des choses qui arrivent dans un match », a estimé le numéro 91.

Stamkos compte quatre points en trois matchs, mais surtout, était sur la glace pour six des sept buts que le Lightning a marqués depuis le début de la série.

Décision controversée

La gestion de son cas n'a pas fini de faire réagir dans les cercles de hockey. C'est que Stamkos paraissait drôlement ébranlé après l'impact.

L'attaquant vedette a terminé la deuxième période au vestiaire, mais est revenu pour le début du dernier tiers.

Le protocole d'évaluation d'une commotion cérébrale de la Ligue nationale stipule que la décision d'autoriser un joueur à revenir au jeu doit être prise par « un médecin, un soigneur ou les deux ».

L'entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper, assure qu'il s'en est tenu à ce protocole.

« Ces choses-là passent par un long processus avant d'arriver entre mes mains, donc quand ça se rend à moi, si on me dit qu'il est prêt, il joue », a dit Cooper.

PLUS:rc