NOUVELLES

GP de Chine/Baromètre des équipes: Mercedes, Ferrari et Red Bull devant

21/04/2014 03:14 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

La 4e manche de la saison 2014 de F1, dimanche à Shanghai, n'a rien changé au monopole de l'écurie Mercedes-AMG (4e victoire, 3e doublé consécutif) mais la présence de Ferrari sur le podium fait espérer aux fans espagnols et aux tifosi italiens une embellie pour le mois de mai.

En hausse

- Mercedes: Hamilton 1er, Rosberg 2e

Les Flèches d'Argent sont les deux meilleures monoplaces du plateau, ce qui a permis à Hamilton de faire une course relativement tranquille, loin devant, et à Rosberg, malgré sa panne de télémétrie, de remonter tout aussi régulièrement de la 6e place (au 1er tour) à la 2e place (au 33e tour), pour compléter un nouveau carton plein de la marque à l'étoile, avec encore une grosse marge d'erreur par rapport à la concurrence. RAS.

- Ferrari: Alonso 3e, Räikkönen 8e

Avec l'Espagnol, c'est un peu comme un produit de nettoyage qui se vend en berlingot: pas besoin d'en prendre beaucoup, car il "fait le maximum". Sa F14T était meilleure qu'à Bahreïn, heureusement, grâce à diverses évolutions décidées sous la direction de son ancien Team Principal, Stefano Domenicali. Ca lui a suffi pour faire une course parfaite, une de plus, et monter sur son premier podium de l'année. Räikkönen était beaucoup moins bien, tout le week-end.

- Red Bull: Ricciardo 4e, Vettel 5e

Le souriant Australien a encore été à la hauteur, et même plus, de son coéquipier quatre fois champion du monde, au point que son écurie a encore demandé à Vettel de le laisser passer, au 25e tour. Mais il a fallu qu'elle lui explique pourquoi, en lui faisant croire que Ricciardo était sur une stratégie différente à cause de l'usure des pneus avant de Vettel. Finalement, le plus jeune a terminé avec 20 secondes d'avance sur le plus titré, à la régulière.

Stables

- Force India: Hülkenberg 6e, Pérez 9e

Les monoplaces indiennes sont incassables, fiables, elles ont un bon moteur (Mercedes) et elles n'usent pas trop leurs pneus, même en Chine. Du coup, elles sont toutes les deux dans les points, pour la 3e fois en quatre courses, grâce à la constance totale d'Hülkenberg et une belle remontée de Pérez, parti 16e sur la grille. Si quelqu'un veut investir en F1, c'est le meilleur rapport qualité/prix du marché.

- Williams: Bottas 7e, Massa 15e

Les voitures de Sir Frank valent le milieu de tableau, c'est déjà pas mal, et Bottas a encore fait une belle course entamée par un gros choc au départ contre Rosberg, qui essayait d'éviter un Massa très gourmand. Le Brésilien ne pouvait pas doubler tout le monde d'un seul coup et a buté sur le coriace Alonso, puis un arrêt au stand raté, au 11e tour, a gâché toutes ses chances.

- Toro Rosso: Kvyat 10e, Vergne 12e

L'écurie de Faenza méritait mieux, comme d'habitude, et finalement c'est le débutant Kvyat qui sauve les apparences en rentrant encore dans les points, pour la 3e fois en quatre courses. Vergne, auteur d'un très bon tour en qualifications, sur le mouillé, est parti sur la 5e ligne mais a fait un mauvais premier tour et, bloqué derrière Button, n'a jamais pu s'extirper du peloton.

- Lotus: Maldonado 14e, abandon de Grosjean

L'écurie d'Enstone avance lentement mais sûrement, avec cette fois comme récompense la présence de Grosjean en Q3, grâce à une monoplace en progrès et au talent de son pilote franco-suisse. Ca aurait pu payer en course, avec quelques points, mais la boîte de vitesses a lâché alors que Romain se battait autour de la 9e place. Maldonado, privé de qualifications, est parti dernier et a engrangé des informations en bouclant sagement les 56 tours dans le peloton.

- Marussia: Bianchi 17e, Chilton 19e

Bianchi a fait sa première course complète de la saison, en bagarre permanente avec Kobayashi, et a été récompensé par un petit coup du sort: le drapeau à damier agité au 55e tour, par erreur. Du coup, il a conservé sa 17e place devant le Japonais qui, grâce à un 3e arrêt pour changer de pneus, l'avait pourtant doublé à deux virages de la fin du 56e et dernier tour. Quant à Chilton, il a continué sa série: 23 GP terminés sur 23 débutés.

En baisse

- McLaren: Button 11e, Magnussen 13e

L'écurie de Woking, très à l'aise à Melbourne en ouverture de la saison, a été larguée tout le week-end, ce qui commence à inquiéter Button, et usait beaucoup trop ses pneus avant. Elle n'a pas assez progressé depuis un mois, n'a pas apporté assez de nouvelles pièces à Shanghai, et a payé le prix fort pour cette inertie, notamment dans le domaine technique, qui l'empêche d'avancer aussi vite que des écuries plus petites et encore plus motivées.

- Sauber: Gutiérrez 16e, abandon de Sutil

La série noire continue pour les Suisses: problème de moteur pour l'Allemand et trop de dégradation des pneus arrière pour le Mexicain, ce qui l'a obligé à s'arrêter une 3e fois pour les changer. Ca ira forcément mieux en Europe en mai.

- Caterham: Kobayashi 18e, Ericsson 20e

L'écurie de Tony Fernandes fait sûrement des progrès, mais ça ne se voit pas beaucoup. Surtout si le manque de réussite s'en mêle alors que la stratégie à trois arrêts, pour Kobayashi, lui aurait permis de finir devant Bianchi, ce qui était le principal objectif. Ericsson, victime d'un sous-virage chronique, n'a rien pu faire du tout, en queue de peloton.

dlo/sk

PLUS:hp