NOUVELLES

DNS, IP, ICANN: le glossaire du NETMundial

21/04/2014 02:41 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

Le sommet NETmundial de mercredi et jeudi à Sao Paulo tentera de redessiner les principes de la gouvernance mondiale d'internet. Voici un petit rappel des organisations et sigles qui seront au coeur des discussions:

IANA (Internet Assigned Numbers Authority)

Créé au début des années 1990, l'IANA a pour rôle de "préserver les fonctions de coordination centrale de l'internet dans l'intérêt de la communauté". Ses missions sont désormais très réduites, la majorité d'entre elles ayant été attribuées à l'ICANN, lors de sa création en 1998.

ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers)

Cette organisation autonome a été créée en octobre 1998 à l'initiative du gouvernement américain. Sa mission a été de lui succéder dans l'administration de l'internet. Elle doit traiter à ce titre des questions relatives aux noms de domaine, mais aussi aux adresses IP (numéros identifiant chaque machine sur l'internet) et aux protocoles permettant aux machines de communiquer entre elles. Elle est basée en Californie.

IP

Protocole de réseau commun à tous les équipements connectés à internet. Ce protocole gère la transmission de l'information entre un émetteur et un destinataire identifiés par un numéro IP unique.

IPv4 est la version la plus utilisée à ce jour du protocole IP. Créé sur une base décimale de 4 séries de trois chiffres, ce système qui permet de créer jusqu'à 4 milliards d'adresses uniques est aujourd'hui proche de la saturation et progressivement remplacé par l'IPv6 (8 segments de 4 caractères alphanumériques) permettant de disposer d'une réserve de 340 milliards de milliards de milliards de milliards d'adresses uniques.

LACNIC (The Latin American and Caribbean IP Address Regional Registry)

Un des cinq centres internet régionaux qui existent dans le monde. Il assure la coordination administrative et technique des fonctions adressage et routage à travers le réseau (attribution d'adresses IP) pour l'Amérique latine. Les autres sont l'APNIC (Asie-pacifique), l'ARIN (Amérique du Nord et Afrique), RIPE NCC (Europe et Moyen-Orient) et AFRINIC (Afrique).

NOM DE DOMAINE

Nom ou combinaison de mots servant à identifier une ressource internet telle qu'un site ou un serveur. À chaque nom de domaine correspond l'adresse IP du serveur hébergeant la ressource. Cette correspondance est assurée par les serveurs de noms de domaine (DNS). Utilisé par l'ensemble des services (web, messagerie, etc.), un nom de domaine est soit générique (".net", ".com", ".org") soit géographique (".fr" pour la France, ".br" pour le Brésil).

SERVEUR DNS (Domain Name System)

Serveur utilisé pour héberger les logiciels et les données nécessaires à la mise en correspondance des adresses IP et des noms de domaine pour les ordinateurs sous son autorité et les ressources internet. Le DNS convertit un nom de site web, tel que www.afp.fr, en une adresse IP numérique (158.50.210.40), qui est utilisée par les ordinateurs pour trouver le site.

SERVEUR RACINE

Le serveur racine est le point de départ de l'arborescence hiérarchique des noms de domaine. Il existe actuellement 13 serveurs de ce type répartis dans le monde (neuf aux Etats-Unis, trois en Europe et un au Japon): ces serveurs hébergent les données permettant le bon fonctionnement du DNS et des services qui utilisent ce système: internet, courrier électronique, etc.

ag/hdz/plh

PLUS:hp