NOUVELLES

Brésil: arrestation des deux cerveaux présumés d'attaques contre la police

21/04/2014 04:28 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

Deux hommes soupçonnés d'avoir organisé les récentes attaques d'Unités de police pacificatrice (UPP) dans des favelas de Rio de Janeiro ont été arrêtés lundi, selon la presse brésilienne citant les autorités.

Bruno Eduardo da Silva Procopio (dit Bruno Pina, 33 ans) et Eduardo Luis Paixao (dit Duda 2D) ont été appréhendés dans leur luxueux domicile de Buzios et ont été transférés en hélicoptère à Rio. Ils sont suspectés de diriger le trafic de drogue dans les favelas de Vila Cruzeiro et Alamao.

C'est depuis Buzios, station balnéaire chic au nord de Rio, que les deux hommes auraient organisé en mars les attaques simultanées d'UPP dans plusieurs favelas de Rio.

Pina aurait aussi diligenté des incendies de voitures et d'autobus le week-end dernier à Niteroi, ville voisine de Rio.

Depuis janvier, huit policiers ont été tués, dont quatre membres des UPP.

Avec ce regain de violence, les autorités locales ont demandé au gouvernement l'appui de l'armée, à quelques semaines du début de la Coupe du monde organisée au Brésil (12 juin-13 juillet).

Rio accueillera sept matches du Mondial, dont la finale au stade Maracana.

La "pacification" de Rio a été lancée en 2008, avec l'installation depuis de 38 UPP dans 174 favelas, visant à en chasser les trafiquants de drogue qui y régnaient.

Au moins quatre scènes d'affrontements entre trafiquants et forces de l'ordre se sont produites entre dimanche et lundi dans le Complexe de la Maré, qui avait reçu le renfort de l'armée ces dernières semaines, selon Agencia Brasil (étatique). Lors de l'une de ces attaques, dans la nuit, un enfant aurait servi de bouclier humain aux criminels.

ybl/hdz/plh

PLUS:hp