NOUVELLES

Washington menacerait de chercher les "milliards" de Poutine: "absurde", dit le Kremlin

20/04/2014 10:42 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a qualifié dimanche d'"absurde" la menace, évoquée par le journal britannique The Times, de sanctions américaines contre les "milliards" de fortune personnelle qu'aurait, selon lui, Vladimir Poutine en Suisse.

Selon l'article publié vendredi par le Times, citant une source gouvernementale américaine anonyme, les Etats-unis envisageraient, si la Russie envoyait des troupes en Ukraine, de chercher à sanctionner M. Poutine personnellement en recherchant et en faisant geler dans les banques suisses les "40 milliards de dollars" qu'il y aurait amassés grâce à des participations dans Gazprom et d'autres groupes d'hydrocarbures.

"C'est de toute évidence un canular, du genre absurde", a déclaré le porte-parole de M. Poutine, interrogé dimanche par la radio Echo de Moscou.

"Notre président n'a donc rien à craindre de ce côté ?", a demandé le journaliste.

"En tout cas pas du journal Times. Pourquoi faut-il avoir peur de sanctions, a fortiori aussi absurdes ? On ne peut que rire de sanctions aussi absurdes", a répondu Dmitri Peskov.

Le quotidien britannique affirme que les Etats-Unis pourraient demander la coopération de la Suisse pour identifier des placements faits sous des prête-noms. Il indique que ce type de recherches est confié à la section antiterroriste du Tresor américain.

lpt/sym

PLUS:hp