NOUVELLES

Une série qui fait moins mal

20/04/2014 12:47 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

C'est avec une formation en assez bonne santé que le Canadien tentera de porter un coup dur au Lightning, dimanche soir, à Montréal, dans le troisième match de la série. Le Canadien mène la série 2-0.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Relativement en santé, car il reste tout de même deux blessés, soit les attaquants Alex Galchenyuk (genou) et Travis Moen (commotion). Ce dernier s'est d'ailleurs entraîné avec ses coéquipiers dimanche matin, mais restera en veston-cravate dimanche soir.

Mais même si la série n'est vieille que de deux matchs, le Tricolore se retrouve déjà en meilleure position qu'à pareille date l'an passé, et on ne parle pas seulement des résultats des matchs.

Au premier tour contre les Sénateurs en 2013, le match 1 avait fait trois victimes : Lars Eller assommé par une mise en échec d'Eric Gryba, de même que Max Pacioretty (épaule) et Brian Gionta (biceps).

Pacioretty était revenu pour le troisième match, mais avait joué en dépit d'une luxation de l'épaule, tandis que le retour de Gionta avait duré un seul match. Ryan White et Brandon Prust allaient s'ajouter aux éclopés plus tard dans la série, avec le résultat que l'on connaît.

Styles différents

La bonne santé des troupes est un indice de plus que les Sénateurs de l'an passé et le Lightning de cette saison pratiquent des styles de jeu aux antipodes, même si certaines blessures en 2013 étaient purement accidentelles. On a certes dénombré quelques bons coups d'épaule, notamment de Radko Gudas, il y a aussi eu un combat entre Brandon Prust et ce même Gudas, mais de façon générale, il n'y a aucune comparaison à faire avec l'an dernier.

« C'est différent, ce sont deux équipes différentes. Tu ne peux pas prendre une série et t'attendre à ce que la suivante soit pareille, a rappelé l'attaquant Brendan Gallagher, après l'entraînement matinal de dimanche du Canadien.

« Avec le Lightning, tu vas batailler le long des bandes, les défenseurs vont essayer de limiter ta vitesse, tandis que les Sénateurs te laissaient venir au filet, et c'est là qu'ils voulaient les bagarres. »

« On regarde comment nos deux équipes sont bâties, nous sommes des équipes rapides, qui misent sur le jeu de transition, a rappelé le défenseur Josh Gorges. Mais l'aspect physique sera toujours important. C'est ça, une série 4 de 7. Plus la série se prolonge, tu veux épuiser l'autre équipe. Ça ne paraît pas toujours après trois matchs, mais ça peut devenir important plus tard dans la série. »

Évidemment, Gorges refuse de tomber dans le piège de sous-estimer la robustesse du Lightning.

« La série a été robuste malgré tout. La robustesse, c'est plus que de grosses mises en échec. Il y a aussi des batailles pour la rondelle, pour la position, à un contre un, et ça, il y en a beaucoup. Mais c'est vrai que nous avons moins de blessures et c'est tant mieux. »

Pour ce que ça vaut... le Lightning s'est classé 24e dans la LNH cette saison pour les mises en échec avec une moyenne de 20 par match. L'an passé, les Sénateurs avaient fini au 6e rang du circuit dans cette même statistique, avec 27 coups d'épaule par match.

Une cible sur Palat?

D'ailleurs, au sujet de la robustesse, Michel Therrien a tenu des propos intéressants au sujet de l'attaquant du Lightning Ondrej Palat (haut du corps), dont le retour au jeu est possible dimanche soir. Palat s'est entraîné avec ses coéquipiers en matinée et une décision sera prise à son sujet avant le match.

« On sait exactement où il est blessé, a dit l'entraîneur-chef du Tricolore. C'est un joueur important pour eux, on va devoir limiter son espace et son temps et être robuste avec lui. »

Les premières présences de Palat seront certainement intéressantes à suivre...

À noter

  • Après l'entraînement, les défenseurs Jarred Tinordi et Douglas Murray, de même que les attaquants Moen, George Parros et Ryan White ont fait des minutes supplémentaires, ce qui laisse croire que Therrien n'apportera pas de changements à sa formation.

Trios à l'entraînement

  • Pacioretty-Desharnais-Vanek
  • Prust-Plekanec-Gallagher
  • Bourque-Eller-Gionta
  • Bournival-Brière-Weise

Défenseurs

  • Markov-Emelin
  • Gorges-Subban
  • Bouillon-Weaver

PLUS:rc