NOUVELLES

Un repas pour briser la solitude des aînés

20/04/2014 06:18 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

Comme chaque année, l'organisme Les petits frères a organisé des repas de Pâques, histoire d'égayer la journée d'aînés qui vivent dans la solitude.

L'événement a eu lieu dans plusieurs villes du Québec. À Montréal, des centaines de personnes âgées de plus de 75 ans ont participé au repas.

La solitude n'est pas quelque chose qu'on planifie, mais un jour elle est là, raconte la directrice des Petits frères, Caroline Sauriol. « Quand on a 90 ans, de la difficulté à se déplacer, que nos enfants sont décédés [...], ce sont des facteurs qui s'accumulent les uns sur les autres et qui créent une solitude autour des aînés », dit-elle.

De 10 à 15 % des personnes âgées ont déjà été victimes de maltraitance, trois fois sur quatre de la part de membres de leur famille, selon les données du gouvernement du Québec.

Avec des informations de René Saint-Louis et de Pascal Robidas

PLUS:rc