NOUVELLES

Mariés depuis 70 ans, une femme et un homme meurent à 15 heures d'intervalle

19/04/2014 11:41 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT
Getty

NASHPORT, États-Unis - Une femme et un homme qui se tenaient par la main au déjeuner, même après 70 ans de mariage, sont décédés dans un intervalle de 15 heures.

Helen Felumlee, de Nashport, en Ohio, est morte à l'âge de 92 ans, le 12 avril. Son mari Kenneth, âgé de 91 ans, a rendu l'âme le lendemain matin.

Les huit enfants du couple disent que leurs parents étaient inséparables depuis le moment où, encore adolescents, ils se sont rencontrés. Un jour, selon ce qu'a rapporté le Zanesville Times Recorder, ils ont couché ensemble au niveau inférieur d'un lit superposé plutôt que de faire chambre à part, ne serait-ce que pendant une nuit.

Ils sont demeurés passionnément amoureux jusqu'à la toute fin, déjeunant même main dans la main, mentionne leur fille Linda Cody. Et selon celle-ci, les enfants savaient que le jour où l'un des deux mourrait, l'autre suivrait peu de temps après.

Selon Mme Cody, environ 12 heures après le décès de Helen, Kenneth a regardé ses enfants et leur a dit : «Maman est morte». Il a rapidement commencé à dépérir et il était entouré de 24 membres de sa famille et d'amis lorsqu'il est décédé le lendemain matin.

Dick Felumlee, l'un des fils du couple, a précisé que ses parents sont morts de vieillesse, entourés de membres de la famille.

«Près du lit de Papa, nous lui chantions ses hymnes préférées, lisions des Écritures saintes et priions avec lui, a-t-il raconté à l'Associated Press dans un courriel.

«C'était une cérémonie d'adieu, et nous savons qu'il l'a aimée.»

Helen et Kenneth se connaissaient depuis quelques années lorsqu'ils se sont mariés en cachette à Newport, au Kentucky, de l'autre côté du fleuve Ohio qui la sépare de la ville de Cincinnati, le 20 février 1944. À deux jours de son 21e anniversaire de naissance, Kenneth — que tout le monde appelait Kenny — était trop jeune pour se marier en Ohio.

«Il ne pouvait attendre», confie son fils Jim.

Kenneth était un inspecteur de wagons et un mécanicien, avant de devenir facteur pour le bureau de poste de Nashport. Il a aussi participé aux activités de l'Église méthodiste unie de Nashport-Irville en tant que moniteur d'école, les dimanches.

De son côté, Helen demeurait à la maison, s'occupant de la cuisine et du ménage non seulement pour sa propre famille mais aussi pour celles de la région qui étaient dans le besoin.

Elle enseignait également les dimanches, mais elle était surtout connue pour son implication dans un ministère de cartes de souhaits, qu'elle envoyait à tous les membres de sa communauté lors d'anniversaires de naissance, pendant la période des Fêtes ou pour faire part de ses condoléances, chaque fois enrichie d'une note personnelle.

Lorsque Kenneth a pris sa retraite, en 1983, et que les enfants ont tour à tour quitté la maison, le couple a commencé à explorer son amour des voyages, visitant presque chacun des 50 États américains en autobus.

«Il ne voulait pas voyager par avion parce qu'il ne pouvait rien voir en cours de route», explique Jim Felumlee.

Bien que Helen et Kenneth étaient aux prises avec des problèmes de santé grandissants au cours des dernières années, ils tâchaient de se soutenir l'un et l'autre, selon Linda Cody.

«C'est ce qui les gardait en vie», dit-elle.

INOLTRE SU HUFFPOST

Huit secrets pour l'amour à long terme