NOUVELLES

Les quatre ex-otages français en Syrie ont atterri en France (officiel)

20/04/2014 02:03 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT

Les quatre journalistes français, ex-otages en Syrie, ont atterri dimanche en France, sur la base militaire d'Evreux (nord-ouest) pour une courte escale avant de rejoindre à bord d'un hélicoptère celle de Villacoublay, au sud de Paris, pour leur accueil officiel, a-t-on appris auprès de la présidence.

Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torrès, libérés samedi à la frontière avec la Turquie, y seront accueillis vers 09H00 (07H00 GMT) par le président François Hollande, le ministre des Affaires étangères Laurent Fabius, leurs familles et de nombreux confrères.

Ils se rendront dans un premier temps "au calme" dans un salon VIP de la base de Villacoublay qui accueille habituellement les vols gouvernementaux, avant de revenir devant leurs confrères en compagnie du président Hollande, qui prendra la parole, a indiqué un officier de presse.

Puis ils se rendront dans un hôpital militaire parisien pour un bilan médical, a-t-il précisé.

Didier François, 53 ans, grand reporter à Europe 1, et le photographe Edouard Elias, 23 ans, avaient été enlevés au nord d'Alep le 6 juin 2013. Nicolas Hénin, 37 ans, reporter à l'hebdomadaire Le Point, et Pierre Torrès, 29 ans, photographe indépendant, avaient été enlevés le 22 juin à Raqqa.

L'appareil qui les ramenait en France avait quitté le sol turc samedi vers 20H00 GMT.

ha-vab/pt

PLUS:hp