NOUVELLES

Algérie: 14 militaires tués à la suite d'une embuscade en Kabylie

20/04/2014 06:53 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

Quatorze militaires algériens ont été tués à la suite d'une embuscade survenue dans la nuit de samedi à dimanche en Kabylie, région montagneuse à l'est d'Alger, a-t-on annoncé de source sécuritaire.

Onze soldats sont morts sur le coup et trois autres, grièvement atteints, ont succombé à leurs blessures, selon cette source citée par l'agence APS.

"Un convoi de l'Armée nationale populaire (ANP), qui revenait d'une opération de sécurisation du scrutin présidentiel de jeudi, a été surpris par un +important+ groupe terroriste qui lui a tendu une embuscade, au lieu-dit la Carrière", dans la commune d'Iboudrarène, au pied du massif du Djurdjura, selon la même source. Le président Abdelaziz Bouteflika a été réélu par 81,53% des voix pour un 4e mandat à l'issue de ce scrutin.

"Une opération de recherche a été immédiatement déclenchée par l'ANP pour retrouver les assaillants", a ajouté cette source.

Une autre source sécuritaire a indiqué à l'AFP qu'une dizaine d'autres militaires auraient été blessés et que des renforts ont été acheminés sur les lieux.

L'embuscade a eu lieu sur le site d'une carrière d'extraction de sable, sur une route départementale, en épingle à cheveux, qui mène vers la station climatique de Tikjda.

La Kabylie, région montagneuse et boisée à une centaine de km à l'est d'Alger, reste un théâtre d'opérations d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui mène des attaques contre les forces de sécurité.

Un communiqué du ministère de la Défense publié dimanche a souligné que "l'axe Boumerdès-Tizi-Ouzou-Bouira (en Kabylie) demeure la zone où l'activité antiterroriste a enregistré les résultats les plus probants", durant le premier trimestre 2014.

Vingt et un "terroristes", terme désignant les islamistes armés, ont été éliminés par les éléments de l'ANP dans cette zone relevant de la 1ère Région militaire", a indiqué le texte.

Au total, ce sont 37 "terroristes" qui ont été tués par l'ANP durant cette période et sur l'ensemble du territoire.

Des dizaines d'armes de guerre, des lance-roquettes, des roquettes, des obus, des grenades artisanales et des missiles air sol ont été récupérés par l'armée.

ao/sw

PLUS:hp