NOUVELLES

L'Impact continue à s'enfoncer en s'inclinant face au Sporting (PHOTOS)

19/04/2014 10:54 EDT | Actualisé 19/04/2014 11:04 EDT
Getty Images

Si l'Impact de Montréal a passé la dernière semaine à tenter de convaincre qui le voulait bien que le succès approchait, il a finalement fait un pas en arrière en encaissant un cuisant revers de 4-0, samedi, contre le Sporting Kansas City.

L'Impact (0-4-3) connaît le pire début de saison de son histoire, lui qui avait toujours signé sa première victoire lors de son sixième match dans le pire des cas. Sa séquence de matchs avec au moins un point a aussi été stoppée à trois.

L'entraîneur-chef Frank Klopas n'a toujours pas connu la victoire depuis son arrivée avec l'équipe et le propriétaire Joey Saputo et le directeur technique Nick De Santis, qui ne sont pas reconnus pour leur patience, doivent commencer à avoir la mèche courte.

Aurélien Collin et Dominic Dwyer, deux fois, ont touché la cible pour le Sporting (3-1-2), qui a aussi profité d'un but contre son camp de Calum Mallace.

L'Impact poursuivra sa quête vers une première victoire samedi prochain, quand il accueillera l'Union de Philadelphie au stade Saputo. Il sera peut-être privé de son attaquant vedette Marco Di Vaio, qui a quitté le match à la 56e minute en raison de ce qui semblait être une blessure à la jambe droite.

Après un premier quart d'heure peu animé, l'Impact a obtenu la première chance quand Justin Mapp a lancé Felipe en échappée partielle sur l'aile droite. Felipe a préféré remettre au centre à Di Vaio, mais la frappe de l'Italien a été stoppée sur la ligne des buts par Collin. Le gardien Eric Kronberg a ensuite fait l'arrêt sur le retour de Collen Warner.

Ce jeu a semblé fouetter le Sporting, qui a alors commencé à mieux contrôler le jeu et il a finalement pris les devants à la 31e minute. À la suite d'une remise à en touche de Matt Besler, le milieu de terrain de l'Impact Mallace a dévié le ballon de la tête dans le filet du côté éloigné.

L'Impact a obtenu une seule autre véritable occasion lors de la première demie - et dans la partie -, mais Di Vaio a mal cadré sa frappe à partir du haut de la surface de réparation.

Le gardien de l'Impact Troy Perkins a aussi dû être vigilant afin de contrer les assauts de Graham Zusi et Sal Zizzo.

Les choses ne se sont pas améliorées pour l'Impact en deuxième demie, quand il a été complètement embouteillé par le Sporting.

Après quelques occasions ratées, le Sporting a doublé son avance à la 71e minute sur une situation semblable à celle qui a mené à son premier but. L'Impact a contré Dwyer dans la surface après une remise en touche de Besler, mais le dégagement a été intercepté à l'entrée de la surface par Collin. Le Français a décoché une belle frappe basse qui n'a laissé aucune chance à Perkins.

Dwyer a complété la marque avec deux filets à la 74e et à la 86e minute, pendant que l'Impact accumulait les cartons jaunes et continuait tant bien que mal à se défendre. Le onze montréalais n'a jamais été en mesure de tirer au but en deuxième demie et n'eut été de Perkins, qui a fini le match avec quatre arrêts, le Sporting aurait pu célébrer une victoire encore plus importante.

INOLTRE SU HUFFPOST

Impact vs Sporting Kansas City 19 avril 2014