NOUVELLES

GP de Chine: Hamilton encore en pole, Ricciardo en première ligne

19/04/2014 04:08 EDT | Actualisé 18/06/2014 05:12 EDT

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) partira en pole position du Grand Prix de Chine, 4e manche de la saison 2014 en Championnat du monde de Formule 1, dimanche à Shanghai.

Samedi, au terme d'une séance à suspense disputée intégralement sur piste mouillée, le champion du monde 2008 a devancé de justesse les Red Bull de l'Australien Daniel Ricciardo et de l'Allemand Sebastian Vettel.

Avec 34 pole positions au compteur, dont trois en quatre séances de qualifications cette saison, Hamilton est désormais dans le Top 4 de l'histoire de la F1, derrière Michael Schumacher (69), Ayrton Senna (65) et Sebastian Vettel (45). En proportion, le champion du monde 2008, qui a dépassé samedi Jim Clark et Alain Prost (33 poles), fait même un peu mieux que "Schumi": 25% de réussite (en pole d'un GP sur 4 depuis ses débuts) contre 22% au septuple champion du monde allemand.

Son coéquipier allemand Nico Rosberg (Mercedes), leader du Championnat et auteur du 4e temps, partira donc sur la 2e ligne à côté de Vettel. Contrairement à Hamilton, qui a encore fait un sans-faute, Rosberg s'est fait piéger deux fois en Q3 par la piste détrempée. Il aura quand même une belle chance de podium dimanche, surtout si la piste est sèche, vu les qualités de sa monoplace.

- Ricciardo encore devant Vettel -

La performance du jour a été l'oeuvre de Ricciardo, encore en première ligne, comme à Melbourne en début de saison, au terme d'une superbe séance. Une belle manière pour le jeune Australien d'évacuer la déception de sa disqualification à... Melbourne (2e), entérinée mardi par la Cour d'appel international de la FIA, à cause d'un débit d'essence trop élevé pendant le GP d'Australie.

"Si on met des chicanes dans les lignes droites, on aura une chance face aux Mercedes", a plaisanté Ricciardo après la séance, en faisant allusion à la puissance évidente des nouveaux moteurs allemands.

Derrière les deux Mercedes et les deux Red Bull, le seul pilote Ferrari qualifié pour la Q3, Fernando Alonso, a dû se contenter du 5e chrono. Son équipier Kimi Räikkönen avait lâché l'affaire en Q2, comme un autre champion du monde, Jenson Button (McLaren).

Deux Français, Romain Grosjean (Lotus) et Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) ont eux réussi à se hisser en Q3 mais ils n'ont pas réussi à se mêler à la chasse à la pole, pas plus que les deux Williams -Massa 6e, Bottas 7e- ou la Force India de Nico Hülkenberg, 8e de cette Q3.

Une météo plus clémente est annoncée pour dimanche, ce qui devrait encore faire l'affaire des Mercedes et des Red Bull. Avec Hamilton comme favori, un peu plus que Rosberg.

dlo/chc

PLUS:hp