NOUVELLES

Fed Cup - Demi-finales: l'Italie tout près de la sortie

19/04/2014 11:01 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT

L'Italie, tenante du titre, est au bord de l'élimination en Fed Cup de tennis après avoir perdu les deux premiers simples en République tchèque, samedi lors des demi-finales où l'Allemagne a pris un départ canon contre l'Australie.

La N.1 tchèque Petra Kvitova, qui a facilement dominé la Transalpine Camila Giorgi en deux manches (6-4, 6-2), donnera le point de la victoire à son équipe dimanche à Ostrava si elle bat Sara Errani.

A l'instar de sa compatriote Giorgi, la N.1 italienne, finaliste de Roland-Garros en 2012, n'a pas pesé bien lourd face à Lucie Safarova, se montrant friable sur sa mise en jeu et pêchant par un manque cruel de coups gagnants (4 contre 33 pour son adversaire).

Entre l'Italie et la République tchèque, c'est devenu un classique. Les deux équipes se sont partagées les cinq dernières éditions de la Coupe du monde féminine de tennis. Les Transalpines ont remporté trois titres (2009, 2010, 2013), les Tchèques deux (2011, 2012).

C'est également la quatrième fois en cinq ans que les deux nations s'affrontent au stade des demi-finales.

L'Allemagne quant à elle, n'a plus connu de finale depuis son deuxième et dernier titre obtenu en 1992. Elle est tout près d'y retourner après n'avoir laissé aucune chance à l'Australie lors de la première journée à Brisbane.

La N.1 germanique Angelique Kerber et sa compatriote Andrea Petkovic ont remporté les deux premiers simples en dominant respectivement Samantha Stosur 6-1, 7-6 (9/7) et Casey Dellacqua 6-1, 6-0.

Si Petkovic a connu quelques difficultés dans le second set face à Stosur, Kerber a maîtrisé son sujet face à Dellacqua, concluant 6 de ses 10 balles de break et n'en concédant qu'une seule (sur 9) sur son service.

Kerber, 7e joueuse mondiale, aura l'occasion d'apporter le point de la victoire à son équipe dimanche si elle bat Stosur.

Les Australiennes, qui n'ont plus atteint le stade de la finale depuis leur échec contre l'Espagne en 1993, n'ont plus le droit à l'erreur.

ll/jgu

PLUS:hp