NOUVELLES

Argentine : des armes saisies, une centaine de personnes arrêtées

19/04/2014 05:19 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT

Une centaine de personnes ont été interpellées et 85 armes saisies lors d'une vaste opération dans la province argentine de Buenos Aires impliquant 46 perquisitions simultanées, a rapporté samedi la police.

L'opération s'est déroulée dans la périphérie sud de la capitale, dans le cadre de l'"état d'urgence sécuritaire" récemment décrété par le gouverneur Daniel Scioli face à l'augmentation de l'insécurité dans la province la plus peuplée du pays.

Douze voiture et 29 motos ont également été saisies, ainsi que des gilets pare-balles et des uniformes policiers, de la drogue et des armes de différents calibres, parmi lesquelles des fusils utilisés par les forces de l'ordre.

Allié de la présidente de centre-gauche Cristina Kirchner, M. Scioli a déclaré l'état d'urgence dans la province il y a 15 jours en raison d'une montée de la criminalité et de tentatives de lynchages.

Parmi les mesures d'urgence annoncées, figurent le rappel de 5.000 policiers à la retraite pour renforcer des effectifs comptant 72.000 hommes, et des crédits pour l'équipement des forces de l'ordre, dans une région de 16 millions d'habitants sur les 40 que compte l'Argentine.

L'insécurité est devenue la principale préoccupation des Argentins, devant l'inflation, l'éducation, la corruption et le chômage, selon diverses enquêtes d'opinion.

sa/lm/hdz/ai

PLUS:hp