NOUVELLES

Angleterre - Chelsea battu, voie royale pour Liverpool

19/04/2014 03:26 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT

Chelsea s'est incliné samedi à domicile face au dernier du classement Sunderland (2-1) lors de la 35e journée du championnat d'Angleterre, laissant le champ libre pour le titre à Liverpool.

Les Reds sont leaders avec deux points d'avance sur les Blues avant de se rendre à Norwich dimanche.

Le Liverpool - Chelsea du week-end prochain avait des allures de grande finale d'une saison 2013-2014 de Premier League très enlevée.

La logique aurait voulu que les Blues s'imposent samedi, à domicile et face à la lanterne rouge Sunderland, pour reprendre le leadership de la Premier League et mettre la pression sur les Reds.

C'était sans compter l'incroyable résultat de cet après-midi. Mercredi, Sunderland avait accroché Manchester City à l'Etihad Stadium (2-2) pour annihiler les derniers espoirs de titre des Citizens. Samedi, rebelote à Chelsea, où leur succès à trois journées de la fin du championnat a compromis les rêves de titre des Blues et offert une voie royale à Liverpool.

-77 rencontres sans défaite-

Cela faisait 77 rencontres que Chelsea sous José Mourinho n'avait pas perdu en championnat à domicile. Ils en avaient été tout proches contre West Bromwich Albion il y a quelques mois mais un penalty d'Hazard les avait sauvés en fin de match.

Malgré de nombreuses occasions et l'ouverture du score de Samuel Eto'o, Chelsea a perdu sur deux erreurs sanctionnées par deux buts.

Dimanche, Liverpool devra encore aller gagner à Norwich qui se bat pour ne pas descendre. Mais en cas de succès, les Reds prendraient cinq points d'avance sur les Londoniens et rendraient la rencontre de dimanche prochain beaucoup moins décisive.

En attendant, la journée de samedi a encore été spectaculaire. Newcastle s'est incliné pour la cinquième fois de suite en championnat, à domicile face à Swansea (2-1) après un but à la dernière seconde de Bony pour les Gallois.

A l'inverse, Crystal Palace a remporté une cinquième victoire de suite en Premier League à West Ham (1-0) qui lui assure le maintien. Quand Tony Pulis a remplacé Ian Holloway en octobre, les Eagles étaient derniers du classement, ils sont aujourd'hui 11e. De quoi faire du technicien gallois un possible candidat au titre de manageur de l'année.

Si la bataille pour le maintien ne concerne plus Palace, elle met encore aux prises huit équipes à trois journées de la fin du championnat.

Parmi elles, Fulham a fait la mauvaise affaire du week-end avec sa défaite à Tottenham (3-1). Les joueurs de Felix Magath, qui restaient sur une bonne dynamique, sont retombés dans leurs travers et restent 19e avec deux points de retard sur Norwich, 17e, qui reçoit Liverpool dimanche.

Cardiff, 18e avec le même nombre de points que Fulham, a pris un point samedi à domicile contre Stoke (1-1) mais devrait avoir du mal à se maintenir.

Aston Villa a arraché un point contre Southampton (0-0) mais ne compte que cinq points d'avance sur la zone rouge.

cc/cda/el

PLUS:hp