NOUVELLES

Un groupuscule jihadiste menace de nouveaux attentats en Egypte

18/04/2014 02:59 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Un groupuscule jihadiste peu connu, Ajnad Misr, a revendiqué une série d'attentats en Egypte et menacé de s'en prendre de nouveau aux forces de l'ordre, dans une vidéo postée sur son compte Twitter.

Dans cet enregistrement, mis en ligne dans la nuit de jeudi à vendredi, Ajnad Misr, les soldats d'Egypte, en arabe, revendique sa responsabilité dans huit attentats perpétrés au Caire depuis le 20 novembre et promet de nouvelles attaques en représailles aux mauvais traitements subis par les manifestantes islamistes.

Depuis que l'armée a destitué en juillet le président islamiste Mohamed Morsi, ses partisans manifestent régulièrement, bravant une implacable répression qui a fait au moins 1.400 morts, plus de 15.000 arrestations et des centaines de condamnations à mort expéditives. Face à cette campagne, des groupes jihadistes, dont le plus connu, Ansar Beit al-Maqdess, disent s'inspirer d'Al-Qaïda pour multiplier les représailles contre les forces de l'ordre.

Sur des images de policiers s'en prenant à des femmes voilées ou délogeant les manifestants de la place Rabaa al-Adawiya, théâtre du plus grand carnage de l'histoire récente de l'Egypte --700 morts durant la seule journée du 14 août--, Ajnad Misr promet "aux mères de ceux qui ont été tués ou emprisonnés qu'elles seront bientôt contentées", laissant entendre que de nouvelles attaques sont à prévoir.

Ajnad Misr, qui a revendiqué des attaques seulement au Caire, a été adoubé par Ansar Beit al-Maqdess, basé dans le Sinaï, d'où ont commencé les attaques contre policiers et soldats avant de gagner plusieurs villes du pays, dont la capitale.

ht-jds/sbh/faa

PLUS:hp