DIVERTISSEMENT

«Qui Joue Qui?» : la nouvelle bible de la télévision québécoise

18/04/2014 07:32 EDT | Actualisé 18/04/2014 07:34 EDT
Capture

Richard Therrien, chroniqueur télévision au journal Le Soleil depuis 2001, vient de faire tout un cadeau aux mordus du petit écran en lançant Qui Joue Qui?, un répertoire web d’informations sur les téléséries, téléromans et comédies d’ici, de 1953 à aujourd’hui.

En ligne depuis mardi dernier, la plateforme recense les descriptions, distributions, équipes de production et dates de diffusion de 430 émissions québécoises. Que vous cherchiez le nom de l’interprète de Tancrède dans Quelle famille!, le nombre de saisons pendant lesquelles Rue L’espérance a été présentée à TVA, les chaînes qui se sont partagé Lance et compte au fil des ans et le total des prix et distinctions remportés par La galère, c’est Qui Joue Qui? qu’il faut consulter. Une bible exhaustive, claire et minutieuse, qui a exigé des années d’investissement et un travail de moine à son créateur.

Therrien a eu l’idée de Qui Joue Qui? alors qu’il bossait au TV Hebdo, à la fin des années 1990.

«À l’époque, j’aurais aimé avoir un outil comme celui-là quand je faisais des recherches, raconte-t-il. Ça n’existait pas vraiment. Il y avait un répertoire qui avait été publié en 1992, Répertoire des séries, feuilletons et téléromans québécois, de Jean-Yves Croteau et Pierre Véronneau, mais il commençait à dater et il manquait plusieurs informations. Je me disais qu’il faudrait en créer un plus complet.»

Informations rares

Au début, le projet Qui Joue Qui? devait prendre la forme d’un livre, sorte de dictionnaire très étoffé, mais des mésententes avec l’éditeur qui devait le publier ont fait dévier le plan initial. Richard Therrien a toutefois continué de fouiller un peu partout pour compiler des infos et, il y a cinq ans, il s’est attelé encore plus sérieusement à la tâche avec l’aide d’une amie, Marie-Ève Théoret. Il a consacré soirs et week-ends à éplucher ses archives personnelles – nombreuses, puisqu’il «dévore» de la télévision depuis qu’il est tout petit – et les Archives nationales du Québec. Il a aussi œuvré de concert avec les diffuseurs et les producteurs pour retracer dates et individus, dont certains sont décédés avant sa propre naissance.

«Le principal du matériel m’a été fourni par les producteurs, les auteurs et les diffuseurs, explique-t-il. Mais souvent, ces gens n’avaient même pas les informations sur leurs propres œuvres. Je leur demandais de m’envoyer ce qu’ils avaient sur leurs séries, et ils avaient souvent moins d’affaires que ce que moi, j’avais déjà! J’ai souvent dû contacter les successions des auteurs décédés, par exemple, pour avoir du matériel.»

Des trésors dénichés aux Archives nationales du Québec lui ont par ailleurs donné un fabuleux coup de pouce. Il y a dépoussiéré de nombreuses pages de textes, remplies de notes utiles, en parfait état. Les écrits de Marcel Cabay (Les Berger, Le Clan Beaulieu) y sont notamment conservés de manière impeccable, tout comme ceux de Marcel Gamache (Cré Basile), légués par Gilles Latulippe.

En premier lieu, pour démarrer la mission qu’il s’était fixée, Therrien a regroupé les données qu’il détenait à propos de chaque titre, puis est parti à la chasse aux noms et aux chiffres manquants. Petit à petit, Qui Joue Qui? a pris forme. Le design du site est signé Francis Santerre, un concepteur web de la région de Québec.

Un besoin comblé

La recherche sur Qui Joue Qui? est simple et facile. On obtient les renseignements désirés sur l’une ou l’autre des fictions en cliquant sur l’onglet Liste des œuvres, où celles-ci sont énumérées en ordre alphabétique. On a accès au curriculum vitae de tous les comédiens cités sur le portail dans la section Liste des comédiens. Un outil de recherche avancé permet en outre de trouver un titre à l’aide de critères précis (mots clés, années de diffusion, diffuseur, genre). Pour des questions de droits, on n’y trouve pas de galeries photo, mais, hormis de rares cas, une image de promotion accompagne chacune des fiches.

Richard Therrien a monté Qui Joue Qui? par pure passion, sans aucune rétribution. Il a déboursé de sa poche tout l’argent nécessaire à la mise sur pied du catalogue, et celui-ci n’a aucun lien avec son métier de journaliste et son mandat au Soleil. Et, dès le dévoilement de Qui Joue Qui?, il a constaté que son initiative répondait à un besoin, tant auprès du public que chez les représentants des médias et les membres de l’industrie de la télévision.

«J’ai eu beaucoup de feedback, relève-t-il. Maintenant que ça existe, on dirait que les gens réalisent qu’il y avait un manque à ce niveau. Pour les productions américaines et étrangères, il y a IMDB et d’autres sites, mais, au Québec, c’était éparpillé un peu partout.»

Celui qui dépense une quarantaine d’heures par semaine devant son téléviseur – il a parfois deux écrans devant lui – promet qu’il continuera de mettre Qui Joue Qui? à jour régulièrement, au rythme des nouveautés qui arriveront sur les différents réseaux et des personnages qui s’ajouteront dans les diverses intrigues.

Pour l’instant, aucune émission destinée à la petite enfance (Passe-Partout, Bobino, Toc Toc Toc, etc.) n’a sa page sur Qui Joue Qui?, mais la demande est déjà tellement forte que Richard Therrien pourrait éventuellement replonger dans ses archives pour greffer ce volet à sa bibliothèque web. «Mais il on trouve quand même des séries jeunesse comme Ramdam et Watatatow, qui étaient des téléromans qui s’adressaient aussi aux adultes», souligne Therrien.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des citations marquantes dans les écrans québécois