NOUVELLES

Coronavirus MERS: une femme meurt en Arabie saoudite

18/04/2014 10:36 EDT | Actualisé 18/06/2014 05:12 EDT

Une étrangère atteinte du coronavirus MERS est décédée en Arabie saoudite, portant à 73 le nombre de décès liés à cette infection dans le pays, a annoncé le ministère saoudien de la santé vendredi.

Cette femme de 55 ans, dont la nationalité n'a pas été précisée, souffrait de maladies chroniques, a précisé le ministère dans un communiqué. Jeudi soir, le ministère avait annoncé la mort d'une autre femme, une Saoudienne de 70 ans, dans la ville de Jeddah (ouest), où le virus s'est propagé ces dernières semaines.

Six nouvelles infections ont été recensées à Jeddah, dont un expatrié "qui travaille dans la santé", et cinq autres à Riyad, souffrant tous également de maladies chroniques, ce qui porte à 218 le nombre de personnes infectées dans le pays, selon le ministère.

La semaine dernière, un mouvement de panique s'était emparé des membres du personnel médical de Jeddah, conduisant à la fermeture pour désinfection du service des urgences du principal hôpital.

Le ministre de la Santé, Abdallah al-Rabiah, s'est ensuite rendu en personne dans l'établissement et son ministère a affirmé dans un communiqué que la situation était "rassurante".

Mais selon des informations parues mercredi dans les médias locaux, au moins quatre médecins de l'hôpital du Roi Fahd de Jeddah ont présenté leur démission pour ne pas avoir à soigner des patients atteint du virus, apparemment par crainte d'une contagion.

Les premiers cas de MERS été signalés dans l'est de l'Arabie saoudite, mais ils se sont depuis multipliés à Jeddah, sur la côte ouest.

Dans son dernier bilan communiqué jeudi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a indiqué avoir été informée au total de 243 cas de contamination confirmés en laboratoire à travers le monde, dont 93 décès.

La Malaisie a annoncé dimanche le premier décès d'un patient atteint du coronavirus, un homme qui souffrait de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires après un pèlerinage à la Mecque en mars.

Le coronavirus MERS est considéré comme un cousin plus mortel mais moins contagieux du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

str-lyn/cbo/fcc

PLUS:hp