NOUVELLES

Avalanche sur l'Everest : 13 morts confirmés

18/04/2014 02:37 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

L'avalanche qui a déferlé sur les pentes de l'Everest vendredi pourrait bien être la plus meurtrière de l'histoire du sommet. Au moins 13 personnes ont perdu la vie et 4 autres manquent toujours à l'appel.

La plupart des victimes sont issues de la communauté sherpa, qui se trouve bouleversée par l'accident.

Les corps retrouvés ont été héliportés au camp de base de l'Himalayan Rescue Association, à Pheriche, où se trouve un petit hôpital géré par l'Université de Tokyo. Les décès y seront déclarés de façon formelle. Les corps seront par la suite transportés aux familles dans leurs villages respectifs.

L'avalanche est survenue dans une région située tout juste sous le camp de base numéro 2, vers 6 h 45 heures locales vendredi matin. Elle s'est produite sur une voie très fréquentée de l'imposant sommet. Il s'agit d'un « un étroit couloir, un passage obligé qui mène au sommet de l'Everest », explique Hélène Leroux, rédactrice en chef coordonnatrice de l'émission Découverte et La semaine verte à Ici Radio-Canada, qui se trouvait au camp de base lorsque l'avalanche s'est produite.

Elle se préparait à aller faire un exercice d'escalade quand le guide de son expédition a interrompu la conversation. « Regardez! Regardez! », a-t-il dit alors que la cascade de glace déferlait. Le guide a vite compris que ses compatriotes se trouvaient pris dans la paroi.

Il s'agit de l'accident le plus meurtrier de l'histoire du mont Everest, selon Elizabeth Hawley, une spécialiste des ascensions au Népal consultée par l'AFP.

Cet incident témoigne des risques pris par les sherpas pour aider les alpinistes étrangers à atteindre le sommet de 8848 mètres.

Plus de 300 personnes sont mortes dans l'Everest depuis la première ascension réussie en 1953. Plus de 4000 alpinistes ont escaladé la montagne depuis cette date. 

En 1996, huit personnes avaient perdu la vie lors d'une ascension. La tragédie avait ensuite été racontée par le journaliste et alpiniste Jon Krakauer, auteur du livre Into thin air.

Avec des informations d'Hélène Leroux

PLUS:rc