NOUVELLES

ATP - Monte-Carlo : Novak Djokovic ne s'est pas amusé

18/04/2014 02:23 EDT | Actualisé 18/06/2014 05:12 EDT

Le N.2 mondial et tenant du titre Novak Djokovic a été malmené par l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (N.38) pendant un set et demi vendredi avant de forcer la porte (4-6, 6-3, 6-1) des demi-finales du Masters 1000 de Monte-Carlo.

Le Serbe affrontera samedi en demi-finale le Suisse Roger Federer (N.4), qui avait auparavant éliminé le Français Jo-Wilfried Tsonga (N.12) en trois sets 2-6, 7-6 (8/6), 6-1.

Ce sera le 34e affrontement entre les deux joueurs, le plus récent remontant à la finale d'Indian Wells, remportée par Djokovic en mars. Federer mène 17 à 16 dans ces face-à-face, mais l'un et l'autre sont à égalité (3-3) sur terre.

Après l'élimination inattendue de l'Espagnol Rafael Nadal, le N.1 mondial et octuple vainqueur du tournoi, par son compatriote David Ferrer (N.6) en deux sets (7-6 (7/1), 6-4), le public monégasque a un instant cru qu'il aurait droit à une autre surprise.

Djokovic, qui n'avait concédé que deux jeux lors de ses deux premiers matches, a été bousculé pendant près d'une heure et demie par un sans grade du circuit, qu'il avait battu lors de leurs cinq précédentes rencontres.

Mais Garcia-Lopez est en grande forme. Il avait remporté dimanche à Casablanca le troisième tournoi de sa carrière, après une disette de quatre ans. Jeudi, il a éliminé le Tchèque Tomas Berdych (N.5) en huitièmes.

L'Espagnol a mené la vie dure à Djokovic dans le premier set, grâce à ses qualités de défenseur et de contre-attaquant. Dans la deuxième manche, il s'est procuré trois balles de break, dont deux à 3-3, que le Serbe a eu toutes les peines du monde à écarter.

Mais à partir de là, Djokovic a augmenté l'intensité et réussi à prendre le dessus, pour aligner sept jeux consécutifs. Vainqueur des quatre derniers Masters 1000, il disputera la 40e demi-finale de sa carrière dans les tournois de cette catégorie.

cyb/sk

PLUS:hp