NOUVELLES

Ukraine: le Parlement veut rétablir la conscription

17/04/2014 10:58 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Le Parlement ukrainien a voté jeudi une résolution pour demander au président par intérim d'étudier un retour à la conscription, face à "l'agression" russe contre le territoire ukrainien.

Le texte adopté "recommande au président intérimaire (Olexandre Tourtchinov, le président du Parlement, ndlr) de réintroduire sans délai la conscription" afin de "renforcer les capacités de défense de l'Ukraine face à l'agression de la fédération de Russie".

L'Ukraine a supprimé la conscription plus tôt cette année, au terme d'une loi adopté en 2013 sous la présidence de Viktor Ianoukovitch, le président pro-russe renversé en février lors d'un soulèvement pro-européen.

Les forces armées ukrainiennes sont fortes de quelque 130.000 hommes.

Elles souffrent toutefois d'un manque chronique d'équipements, selon les responsables.

Les besoins en uniformes et équipements de protection ne sont par exemple couverts qu'à 30 à 40%, a indiqué jeudi le chef-adjoint du département de l'intendance du ministère de la Défense, Arkadi Stoujik. Manquent tout particulièrement des gilets pare-balles et casques, selon ce responsable.

"La situation actuelle nous a pris au dépourvu", a-t-il reconnu, à propos de "l'agression" russe que dénoncent les autorités de Kiev, en référence aux insurrections séparatistes dans l'Est du pays.

Le ministère a lancé des appels à l'aide étrangère et placé des commandes auprès d'entreprises locales spécialisées. "La France nous a déjà fourni des gilets pare-balles au titre de l'assistance humanitaire", a indiqué le responsable.

Il a précisé que sur 100 millions de hryvnias (5,5 millions d'euros) récoltés lors d'une souscription populaire, 51,8 millions (2,9 millions d'euros) avaient déjà été dépensés, notamment pour acheter des gilets pare-balles et des sacs de couchage.

rmb/so/neo/fw

PLUS:hp