NOUVELLES

Maroc: l'Offiche chérifien des phosphates procède à une émission obligataire inédite

17/04/2014 02:12 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

L'Office chérifien des phosphates (OCP), un des leaders mondiaux dans ce secteur, a annoncé jeudi avoir levé 1,55 milliard de dollars lors de la première émission obligataire bénéficiant d'une notation d'émetteur solide, organisée par une entreprise africaine en dehors de l'Afrique du Sud.

Cette levée de fonds permettra à l'entreprise contrôlée par l'Etat marocain de financer un vaste programme d'investissements de 17 milliards de dollars afin d'accroître ses capacités de production et de réduire ses coûts d'ici à 2025.

L'OCP a précisé dans un communiqué avoir levé avec succès 1,25 milliard de dollars à 10 ans et 300 millions de dollars à 30 ans, avec des coupons de respectivement 5,625% et 6,875%.

"Nous nous félicitons de la réussite de cette émission inaugurale qui ancre la position d'OCP comme leader de son secteur", a commenté dans le communiqué son PDG, Mostafa Terrab.

"Il s'agit de la première émission obligataire +investment grade+ (émetteur solide, ndlr) par une entreprise africaine, hors Afrique du Sud", a précisé une source proche de l'entreprise.

"Elle a été souscrite quatre fois, par environ 300 investisseurs institutionnels mondiaux", a-t-elle ajouté.

L'OCP est noté "BBB-" par l'agence d'évaluation financière Standard & Poor's.

L'entreprise, qui est le premier exportateur mondial de phosphates et l'un des plus importants producteurs d'engrais au monde, a dit vouloir diversifier ses sources de financement à long terme. Elle a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 5,5 milliards de dollars.

mpa/ih/jmc

PLUS:hp