NOUVELLES

L'ex-DG du PLQ Joël Gauthier se retire d'Investissements Hexagone

17/04/2014 09:11 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

L'ancien directeur général du Parti libéral du Québec (PLQ), Joël Gauthier, a annoncé qu'il se retirait temporairement de la direction d'Investissements Hexagone, à la suite de révélations de l'Unité permanente anticorruption (UPAC), qui mène une enquête sur plusieurs anciens responsables du parti.  

« J'ai pris la décision de me retirer le temps que les allégations concernant le financement au Parti libéral du Québec alors que j'en étais le directeur général, de 1999 à 2003, ainsi que ma situation personnelle dans ce contexte, soient clarifiées », a fait savoir M. Gauthier par voie de communiqué.

Investissements Hexagone œuvre dans le milieu de la construction.

M. Gauthier a pris cette décision, a-t-il expliqué, afin de « préserver intégralement la confiance des autorités envers Investissements Hexagone ».

Une compagnie controversée

Joël Gauthier, président-directeur-général de l'Agence métropolitaine de transport de 2003 à 2012, a pris les rênes du groupe Hexagone en octobre 2013. Investissements Hexagone avait acheté les entreprises de l'homme d'affaires Tony Accurso, qui a été perquisitionné par l'UPAC le 9 avril dernier. L'entrepreneur est aussi accusé de fraudes contre le fisc québécois.

Lors de cette acquisition, les fils de M. Accurso, James et Marco, possédaient des actions dans la société, qu'ils ont vendues plus tard afin d'obtenir les autorisations de l'Autorité des marchés financiers (AMF). Ils sont toutefois demeurés employés dans l'entreprise.

Investissements Hexagone avait effectivement reçu ces autorisations en janvier dernier.

Le groupe avait besoin de l'aval de l'AMF pour obtenir des contrats publics.

M. Gauthier est actionnaire du groupe, conjointement avec Benoit Bégin et Sylvain Gadoury. 

PLUS:rc