NOUVELLES

La Russie ne mène pas de surveillance "massive", répond Poutine à Snowden

17/04/2014 09:07 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

La Russie ne mène pas de surveillance "massive" comme les Etats-Unis, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine, en réponse à une question enregistrée de l'ancien consultant de l'Agence américaine de sécurité (NSA) Edward Snowden, réfugié en Russie.

"J'aimerais vous demander: est-ce que la Russie intercepte, stocke ou analyse d'une quelconque façon les communications de millions d'individus?", a demandé M. Snowden dans son message video à Vladimir Poutine, lors de la séance de questions-réponses du président russe.

"Nous ne le permettons pas à une telle échelle massive (...). J'espère vraiment que nous ne nous le permettrons jamais. De plus, nous n'avons ni les moyens matériels ni l'argent" pour le faire, a répondu le président russe.

"Cher M. Snowden, vous êtes un ancien agent, et j'ai eu des liens avec les services de renseignement, alors je vais vous parler dans le langage des professionnels", a continué le président, ancien membre du KGB soviétique.

"Nous avons un règlement juridique strict concernant l'utilisation par les services spéciaux de ces moyens, notamment des écoutes téléphoniques et de la surveillance sur internet", a-t-il expliqué.

"C'est pour cela qu'une (surveillance) aussi massive et aveugle ne peut pas exister" en Russie, a-t-il affirmé.

Inculpé d'espionnage par Washington, l'Américain qui est à l'origine de multiples révélations sur la NSA s'est vu octroyer en août le statut de réfugié en Russie pour un an, après avoir passé plus d'un mois dans la zone de transit de l'aéroport Moscou-Cheremetievo.

L'ex-conseiller de la NSA, auquel les autorités américaines avaient retiré son passeport, n'a fait aucune apparition publique depuis qu'il a obtenu l'asile en Russie.

lap-all/lpt/plh

PLUS:hp