NOUVELLES

Fin de parcours pour le Festival de musiques militaires 

17/04/2014 04:02 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Le Festival international de musiques militaires de Québec annonce qu'il tire définitivement sa révérence, faute de ressources financières pour poursuivre ses activités.

Après avoir analysé le dossier et fait des représentations au cours des derniers mois, la corporation du Festival en est venue à la conclusion qu'il ne pouvait poursuivre ses démarches de relance. Le soutien financier du ministère de la Défense nationale tel qu'il était avant 2011 n'étant pas au rendez-vous, le FIMMQ ne pouvait aller plus loin.

Le président du CA du FIMMQ, Marco St-Pierre, mentionne qu'il s'agit d'une décision d'affaires.

« Pendant les trois dernières années, on a été en mesure d'offrir un festival à la hauteur des attentes de notre clientèle, mais en pigeant dans un surplus accumulé et pendant ces trois années-là, on a essayé de s'asseoir avec le ministère de la Défense, le gouvernement fédéral, pour trouver des solutions et il n'y en a pas, ce n'est pas possible. Alors, avant de déclarer faillite ou de laisser des gens sans paiements, on a pris la décision de tout arrêter », dit-il.

M. St-Pierre exclut la possibilité que l'événement revienne dans une formule de moindre envergure ou même de façon ponctuelle.

« Le produit qu'on a vu dans les dernières années est le minimum qu'on puisse offrir. Il faut comprendre que quand on invite des musiques internationales, on ne peut pas organiser un demi-événement. Ils viennent pour un événement d'envergure, de calibre international, sinon, ils ne viennent pas », affirme M. St-Pierre.

La corporation du FIMMQ se dit prête à appuyer une démarche de l'Office du tourisme qui viserait à faire de la région de Québec une destination touristique au niveau de son histoire militaire.

Aucun projet concret n'est encore sur la table, mais la corporation laisse entendre qu'elle se limiterait à offrir son expertise.

PLUS:rc