NOUVELLES

Ethiopie: annulation d'une manifestation contre l'homosexualité

17/04/2014 12:08 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Une manifestation prévue le 26 avril à Addis Abeba (Ethiopie) contre l'hmosexualité a été annulée, en raison du manque de soutien tant du gouvernement, qui n'envisage pas de durcir une législation déjà sévère, que de l'Eglise orthodoxe, selon ses organisateurs.

Annonçant cette annulation, Deejereh Negash, le responsable de l'association chrétienne Woyniye Abune Teklehaimanot, qui tentait d'organiser le rassemblement, a réffirmé néanmoins vouloir toujours alerter sur "les dangers", à ses yeux, de l'homosexualité.

"Nous voulons continuer notre projet (...) nous voulons que le peuple éthiopien connaisse la situation et nous avons besoin de beaucoup de rassemblements pour faire cesser ces actions", a-t-il dit en parlant de l'homosexualité.

Auparavant, le ministre de l'Information Redwan Husein avait déclaré à l'AFP que le gouvernement n'entendait pas "durcir la loi qui est déjà là, et il n'est pas question d'y toucher".

De même, M. Negash a affirmé ne pas avoir obtenu le soutien des autorités religieuses.

Cette manifestation était prévue après le vote récent de lois réprimant durement l'homosexualité en Ouganda et au Nigeria.

L'homosexualité est interdite - comme dans les deux tiers des pays africains - et passible de 15 ans de prison en Ethiopie, pays conservateur de la Corne de l'Afrique.

Les Ethiopiens sont généralement très croyants, plus de 60% de la population se déclarant chrétienne orthodoxe, selon les chiffres officiels.

jv/sas/hmn/jmc/mba

PLUS:hp