NOUVELLES

11-Septembre: le FBI enquête au sein la défense de KSM, reconnaît le juge

17/04/2014 12:04 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Le juge militaire de Guantanamo a établi jeudi qu'une enquête était bel et bien conduite "au moins" au sein des équipes de défense de deux des accusés du 11-Septembre, dont celle de Khaled Cheikh Mohammed, le cerveau présumé des attentats.

Le juge James Pohl a refermé prématurément une nouvelle semaine d'audiences préliminaires à Guantanamo, qui devait être consacrée à la responsabilité pénale de l'un des accusés, le Yéménite Ramzi ben el-Chaiba, et à ses conditions de détention.

Les audiences de la semaine, retransmises sur la base militaire de Fort Meade, près de Washington, ont capoté avec la révélation par la défense du fait qu'un de ses membres avait été interrogé par des agents du FBI.

Après avoir suspendu les débats pendant un jour et demi, James Pohl a conclu jeudi qu'il y avait "une forme d'enquête du FBI au sein de l'équipe de M. Mohammed" (KSM, selon ses initiales en anglais) et ordonné la nomination d'un avocat indépendant pour déterminer ce que la police fédérale avait obtenu.

Il a ensuite établi "qu'au moins le 6 avril", un membre de l'équipe de M. Ben al-Chaiba avait "coopéré" avec le FBI. Suspectant aussi "un conflit d'intérêt dans cette équipe", il a nommé également un autre avocat indépendant. Concernant les trois autres accusés, "il peut ou pas y avoir un conflit d'intérêt, je ne sais pas", a-t-il dit avant de demander à leurs avocats de dire par écrit s'ils jugeaient nécessaire de conduire une enquête indépendante.

Le gouvernement, par la voix du procureur Edward Ryan, a également annoncé la nomination d'un procureur spécial après ces révélations.

Les avocats ont demandé que soient entendus les agents du FBI en question ainsi qu'une procureure civile dans l'affaire, Joanna Baltes, qui se trouve être aussi chef du personnel du directeur adjoint du FBI.

Le FBI cherchait apparemment à déterminer comment un document personnel de Khaled Cheikh Mohammed avait pu parvenir à l'extérieur de la prison de Guantanamo et être publié par deux médias, sans passer par les mailles du contrôle.

Trois détenus assistaient à l'audience de jeudi: KSM, M. Ben al-Chaiba et le Pakistanais Ali Abdoul Aziz-Ali, le neveu de KSM. Ils encourent la peine de mort, ainsi que leurs deux co-accusés, pour le meurtre de près de 3.000 personnes aux Etats-Unis.

La prochaine audience préliminaire destinée à préparer le procès qui ne s'ouvrira pas avant fin 2015 doit se tenir en juin à Guantanamo.

chv/mdm

PLUS:hp