NOUVELLES

Weise, le premier héros

16/04/2014 07:52 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

TAMPA - Les joueurs de quatrième trio sont souvent encensés parce qu'ils font bien les « petits détails ». Mercredi, Dale Weise est allé plus loin et s'est permis un « gros détail ».

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Weise s'est offert le but gagnant en prolongation - rien de moins - et a permis au Canadien de l'emporter 5-4 sur le Lightning dans le match 1 de la série de premier tour.

Après 18 min 8 s en première prolongation. Weise a été esseulé dans l'enclave et Daniel Brière l'a vite repéré. Le fougueux ailier a battu Anders Lindback pour donner la victoire aux siens.

C'était un premier but en prolongation dans la Ligue nationale pour Weise, un employé de soutien qui totalise 13 filets en 179 matchs. Un joueur si méconnu que l'annonceur maison a massacré son nom de famille en annonçant qu'il obtenait la première étoile.

« Je viens de marquer un but en prolongation, il peut bien m'appeler comme il veut! », a lancé le héros du jour.

Cette réussite a conclu ce qui était jusque-là un effort plus que louable du quatrième trio, formé de Weise, Brière et Michaël Bournival. Brière a obtenu quatre tirs au but et a été menaçant toute la soirée.

« Avant la série, je parlais de la contribution de tous les trios. C'est ce qu'on a eu ce soir, a rappelé l'entraîneur-chef vainqueur, Michel Therrien. Ils ont passé beaucoup de temps en zone adverse et ils méritaient de marquer le but vainqueur. »

Bournival n'a d'ailleurs pas été oublié par Brière. Écoutons son récit du but de la victoire.

« Au début de la présence, il était seul contre deux joueurs, a raconté Brière. Il a trouvé une façon de se rendre premier et de me refiler la rondelle. C'est là que ça a commencé, ça a fini avec un but. Et toute la soirée, il était bon en échec-avant, en repli défensif. C'est bien de le voir jouer comme ça. »

La quantité et la qualité

Un rapide coup d'œil aux statistiques ne fera pas exactement bien paraître Carey Price par rapport à son rival, Lindback.

Price a cédé 4 fois sur 25 tirs et a notamment mal paru sur le deuxième but du Lightning, un tir dans un angle mince de Steven Stamkos, à l'issue d'une jolie montée, cependant.

À l'autre bout, Lindback a été bombardé de 44 tirs, mais a toutefois eu l'aide d'un poteau en prolongation, sur un tir de Max Pacioretty au terme d'une descente à deux contre un avec Thomas Vanek.

« Ils menaient 14-4 aux tirs après une période, mais je crois que c'était seulement 5-3 pour les chances de marquer, a analysé l'entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper. Plusieurs de leurs tirs étaient simplement des tirs, pas de grandes chances de marquer. Mais plus le match avançait, plus c'était de bonnes chances. Mais en tirant souvent, le Canadien forçait plus de mises au jeu dans notre territoire.

« Mais on a perdu un match, pas la série. »

Cela dit, Price a aussi été victime du cafouillage de ses coéquipiers, comme cette perte de rondelle de Brandon Prust sur le but d'Alex Killorn, ou le jeu trop audacieux de Mike Weaver qui a mené au deuxième but de Stamkos. Le numéro 31 s'est drôlement bien repris en prolongation avec neuf arrêts, et plusieurs pas commodes.

« Son travail en prolongation a été excellent. Il nous a permis de rester dans le match », a jugé Therrien.

Courtes avances

Nikita Kucherov a également marqué dans la défaite. Chez les vainqueurs, Tomas Plekanec, Brian Gionta, Lars Eller et Thomas Vanek ont touché la cible.

Si les deux équipes ont démontré une chose, c'est qu'elles ne se laisseront pas facilement abattre. Chaque fois qu'un clan prenait l'avance, l'autre répliquait immédiatement. Le Canadien a donc riposté 19 secondes après le premier but et 3:15 après le deuxième. De son côté, le Lightning a créé l'égalité 2:01 et 1:57 après respectivement les troisième et quatrième buts du CH.

« Rien ne semblait déranger l'équipe. Quand ils marquaient, on ne paniquait pas », a analysé Therrien.

« Pour plusieurs de nos joueurs, c'était un premier match en séries, a ajouté Cooper. Ils ont pris l'avance deux fois en troisième, et chaque fois, on a rebondi »

Cela dit, l'avance qu'a prise le Tricolore en prolongation durera jusqu'à vendredi, soir du deuxième duel de la série, toujours à Tampa.

À noter

  • Les attaquants George Parros et Ryan White, de même que les défenseurs Douglas Murray et Jarred Tinordi ont été laissés de côté chez le Canadien, tandis que Travis Moen (commotion) est blessé.
  • Le Lightning était privé du gardien Ben Bishop, toujours blessé à un bras. Il a toutefois patiné en solitaire mercredi matin.

PLUS:rc