NOUVELLES

Un éminent militant saoudien arrêté au tribunal (épouse)

16/04/2014 10:59 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Un tribunal saoudien a ordonné mardi l'arrestation de Walid Aboulkheir, un éminent militant des droits de l'Homme, qui était jugé pour insulte aux autorités, a annoncé mercredi l'épouse de cet avocat régulièrement poursuivi dans le royaume ultra-conservateur.

M. Aboulkheir n'a plus donné de nouvelles depuis qu'il s'est rendu à la 5e audience de son procès mardi à Ryad.

"J'ai appris aujourd'hui (mercredi) du tribunal que le juge avait ordonné son arrestation", a déclaré à l'AFP l'épouse de l'avocat, Samar Badaoui. Elle a indiqué qu'elle n'avait pas pu rendre visite à son mari en prison, faute d'autorisation du ministère de l'Intérieur qui n'interviendra pas avant deux semaines.

Le tribunal n'a pas précisé le motif de l'arrestation.

Dans un tweet diffusé avant l'audience mardi, M. Aboulkheir a expliqué être poursuivi notamment pour "manque de respect aux autorités et formation de deux organisations".

L'avocat fait l'objet de poursuites dans plusieurs affaires liées à ses activités militantes.

En octobre, il a été condamné à trois mois de prison pour "insulte à la justice" et pour avoir signé il y a deux ans une pétition critiquant les autorités.

Le même mois, il a été arrêté pour avoir organisé une réunion "non-autorisée" de militants pro-réformes, avant d'être rapidement libéré sous caution.

En mars 2012, il avait été interdit de voyager alors qu'il devait se rendre aux États-Unis pour assister à un forum organisé par le Département d'État américain.

lyn-ak/tl/fcc/sw

PLUS:hp