NOUVELLES

Un jeune homme a été accusé en lien avec la faille informatique Heartbleed

16/04/2014 02:31 EDT | Actualisé 16/04/2014 02:42 EDT
Heartbleed

OTTAWA _ Un jeune Ontarien de 19 ans a été formellement accusé en lien avec la faille de sécurité dont a été victime l'Agence du revenu du Canada (ARC).

Les enquêteurs de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont arrêté Stephen Arthuro Solis-Reyes à son domicile de London, mardi. Le service de police en a fait l'annonce mercredi après-midi, par communiqué.

Le jeune homme devra répondre à un chef d'accusation d'utilisation non autorisée d'ordinateur et à un chef de méfait concernant des données, en contravention de deux articles du Code criminel.

M. Solis-Reyes est soupçonné d'avoir extrait des renseignements personnels détenus par l'ARC en exploitant la faille informatique Heartbleed.

L'agence a annoncé, lundi, que 900 numéros d'assurance sociale ont été volés alors que Heartbleed sévissait dans les systèmes informatiques du gouvernement.

Les enquêteurs de la GRC étaient sur le coup depuis vendredi.

Une perquisition a été effectuée au domicile de M. Solis-Reyes. Du matériel informatique y a été saisi.

Le jeune homme comparaîtra au palais de justice d'Ottawa le 17 juillet.

La GRC fait savoir que son enquête se poursuivait.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?