NOUVELLES

Somalie: des factions armées rivales face-à-face dans une région disputée

16/04/2014 11:19 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Les forces armées de deux régions rivales du nord de la Somalie se faisaient face mercredi dans une troisième région dont elles revendiquent le contrôle, les Nations unies et les Etats-Unis appelant au calme.

Les troupes du Somaliland, autoproclamé indépendant (nord-ouest), et les soldats du Puntland autonome (nord-est) se sont déployés autour de la ville de Taleh, une zone dont ils se disputent le contrôle dans la région de Sool (nord).

Le Somaliland et le Puntland revendiquent sur leur frontière commune plusieurs zones qui contiennent d'importants gisements de pétrole et ont parfois délivré des permis de prospection qui se chevauchent.

Les deux camps se sont déjà affrontés à plusieurs reprises dans la région, une zone sans loi, voisine de l'Ethiopie qui ne reconnaît pas l'autorité du faible gouvernement central basé loin dans le Sud, à Mogadiscio.

"La situation ne sera pas résolue par des moyens militaires", a estimé le représentant spécial des Nations unies pour la région, Nicholas Kay, dans un communiqué.

"Toutes les parties doivent éviter les actions violentes et faire des efforts immédiats pour désamorcer la situation et résoudre leurs différends par le dialogue pacifique et le compromis", a-t-il ajouté.

Le représentant spécial des Etats-Unis, James McAnulty, a exprimé sa "profonde inquiétude" à propos des "tensions qui s'accumulent" entre le Somaliland et le Puntland.

"Nous appelons toutes les parties à éviter la violence et à chercher une solution par le dialogue pacifique", a-t-il exhorté dans un communiqué.

str-pjm/sas/arp/mba/sba

PLUS:hp