NOUVELLES

Pour des Jeux sans discrimination

16/04/2014 10:39 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Le groupe All out, qui s'occupe des droits des homosexuels, a réitéré lundi l'importance d'accorder les Jeux olympiques à des pays qui n'ont pas de lois discriminatoires.

Selon l'échéancier du CIO, le public avait jusqu'à demain pour faire des représentations sur l'ordre du jour olympique 2020 à être adopté en décembre prochain à Monaco.

Selon All Out, une pétition signée par 74 000 membres a été remise au CIO et plus de 41 000 personnes ont aussi envoyé des messages individuels.

Le groupe veut s'assurer que les pays qui accueillent les Jeux n'ont aucune loi discriminatoire en vigueur et que le contrat avec le pays hôte inclut un engagement sur la protection des droits de la personne.

Il presse également le CIO d'amender la Charte olympique pour qu'elle interdise toute discrimination basée sur l'orientation sexuelle.

PLUS:rc